Stormont, Dundas and Glengarry Highlanders

Identification de l'unité

Insigne du Stormont, Dundas and Glengarry Highlanders

DILEAS GU BAS

« Fidèle jusqu'à la mort »

Reserve de l'Armée

Graphique : Joanna Gajdicar

Joignez notre équipe

N’hésitez pas à nous téléphoner pour obtenir plus d’informations. Nous nous ferons un plaisir d’étudier votre curriculum vitae et de vous faire visiter notre unité.

Le recruteur de notre équipe

Téléphone : 613-936-9124, Ext. 239

Ou contactez

Téléphone : 1-800-856-8488
Trouvez un centre de recrutement près de vous.

Entraînement

Soirée de rassemblement de l’unité : mardi et jeudi soir de 19 h à 22 h.

Métiers dans notre unité

Équipement

Qui nous sommes

Le Stormont, Dundas and Glengarry Highlanders (SD & G Highrs) est un régiment d’infanterie de la Première réserve des Forces canadiennes qui relève du 33e Groupe-brigade du Canada. La tâche du régiment est de compléter l’effectif militaire du Canada en fournissant des soldats d’infanterie dûment formés.

En tant que régiment d’infanterie, le SD&G Highrs doit s’approcher de l’ennemi et le détruire. Par conséquent, ses membres s’entraînent et mettent en pratique leurs compétences un soir par semaine et une à deux fins de semaine par mois sur tout le territoire de l’Est de l’Ontario. Ils suivent également un entraînement dans d’autres emplacements. Au cours des dernières années, ils se sont entraînés en Belgique avec la British Territorial Army et au Labrador avec les Rangers canadiens, et ont suivi une instruction collective avec les militaires des États-Unis à Fort Drum (New York), à Fort Knox (Kentucky) et à Fort Benning (Géorgie). Ils ont également participé au Cambrian Patrol au Pays de Galles et se sont entraînés avec des partenaires membres de l’OTAN en République de Géorgie.

Les exercices peuvent comprendre la pratique du tir classique, pendant laquelle les militaires du régiment s’exercent avec l’ensemble des armes, y compris des canons légers et des mitrailleuses polyvalentes, des mortiers et des armes antichar de 84 mm. Les compétences de tir sont mises à l’épreuve pendant des exercices complets de tirs réels avec munitions réelles. D’autres exercices permettent également de mettre en pratique les techniques de campagne dans diverses conditions, aussi bien dans la chaleur et la poussière de l’été que dans le froid hivernal.

Comme un régiment d’infanterie est composé de soldats de différents groupes professionnels, certains membres du SD & G Highrs sont commis de soutien à la gestion des ressources. Ces commis s’occupent de répondre aux besoins administratifs quotidiens du régiment. Puisque des compétences d’infanterie sont essentielles pour protéger tous les membres du régiment, l’effectif complet est déployé sur le terrain pendant les exercices. Dans cet esprit, le SD & G Highrs a besoin de personnes pouvant se montrer à la hauteur de la vie de militaire et faire partie intégrante du régiment.

Avantages de l’enrôlement

Lorsque vous vous joignez à notre unité, vous recevrez une rémunération concurrentielle pour votre travail à temps partiel ou à temps plein. Vous êtes également admissible pour une formation en cours d’emploi qui pourrait vous être utile dans votre vie civile. Aussi, il y a des avantages médicaux, dentaires et éducatifs qui sont offerts aux réservistes de l’Armée.

Voici les détails :

Équipe de commandement

  • Commandant : Lieutenant-colonel Chris E French
  • Sergent-major : Adjudant-maître Dan Hubley

Contactez-nous

The Stormont, Dundas & Glengarry Highlanders
Manège militaire de Cornwall
505, 4e Rue Est
Cornwall, ON
K6H 2J7

Téléphone : 613-936-9124, Ext. 264

Heures de bureau : Du lundi au vendredi de 8 h à 16 h.

Nouvelles

Le sergent John Ta, réserviste de l’Armée

Un Canadien de première génération est fier de représenter le drapeau canadien

Thunder Bay (Ontario) — Pour le sergent John Ta, réserviste de l’Armée de Thunder Bay, le port de la feuille d’érable sur son bras gauche est un rappel de la liberté et des privilèges dont il jouit quotidiennement au Canada.
Le 16 mai 2018

L'adjudant-chef Tracy-Ann Fisher est honorée

Un sergent-major régimentaire profite d’une rare fête des Mères « à la maison » avec 40 000 étrangers

Hamilton (Ontario) — Son engagement inébranlable envers la Réserve de l’Armée a souvent compliqué la tenue des activités familiales, mais cette année l’adjudant-chef Tracy-Ann Fisher a pu célébrer la fête des Mères avec sa famille pour une rare fois.
Le 14 mai 2018

le caporal Rohringer pndant son déploiement dans le cadre de l’opération NUNALIVUT 2018

Une musicienne militaire échange son trombone pour une motoneige pendant une opération nationale

Winnipeg (Manitoba) – Peu importe le métier militaire qu’ils choisissent, chaque personne qui se joint l'Armées canadiennes (AC) est un soldat d’abord.
Le 9 mai 2018

Voir d'autres nouvelles

Notre histoire

L’origine des Stormont, Dundas and Glengarry Highlanders remonte aux milices formées à la fin du 18e siècle dans ce que l’on appelle aujourd’hui les comtés de Stormont, Dundas, et Glengarry. Pendant la guerre de 1812, les régiments de milice perpétués par les Stormont, Dundas and Glengarry Highlanders se sont distingués lors des batailles de la ferme Crysler, d’Ogdensburg, de Sacket’s Harbor, de Lundy’s Lane, et de nombreux autres engagements le long de la frontière du Saint-Laurent. Ils portent trois honneurs de guerre qui leur ont été remis à l’occasion du bicentenaire de la guerre de 1812 en reconnaissance de leur service. Ces trois honneurs sont : CRYSLER’S FARM; NIAGARA; et DEFENSE OF CANADA 1812-1815.

Les unités perpétuées par les Stormont, Dundas and Glengarry Highlanders ont également servi dans le Haut-Canada et le Bas-Canada pendant la rébellion de 1837-1838, lors de l’invasion des Fenians de 1870 et plus tard, elles ont fourni des hommes au contingent canadien pendant la guerre d’Afrique du Sud. Elles ont servi avec distinction au Canada et en Europe lors de la Première Guerre mondiale, obtenant six honneurs de bataille.

Pendant les premiers jours de la Deuxième Guerre mondiale, les Stormont, Dundas and Glengarry Highlanders ont servi au pays gardant les canaux du fleuve Saint-Laurent avant qu’elles soient mobilisées pour servir à l’étranger en 1940. Les Stormont, Dundas and Glengarry Highlanders ont débarqué en Normandie le jour J, le 6 juin 1944, et ils étaient le premier régiment allié à entrer à Caen le 9 juillet. À la fin de la guerre, le régiment avait perdu 278 hommes et 781 étaient blessés, et il a obtenu dix-neuf autres honneurs de bataille.

Les Stormont, Dundas and Glengarry Highlanders est une unité d’infanterie de la Réserve à temps partiel qui maintient un lien essentiel avec la communauté de Cornwall et les comtés avoisinants; elle fournit un soutien à la défense et la sécurité du Canada lorsqu’on lui demande; et elle fait la promotion des valeurs et de l’éthos du service pour le pays. Les membres du régiment, sur une base volontaire, ont participé à des opérations au Canada, comme la tempête de verglas de 1998 et le G8/G20 en 2010, et partout dans le monde, y compris en Allemagne, en Égypte, à Chypre, en Somalie, en Bosnie, en Croatie, en Macédoine, au Soudan, à la République démocratique du Congo et en Afghanistan.

Date de modification :