The Seaforth Highlanders of Canada – Régiment d’infanterie de Vancouver

Identification de l'unité

Ensign du The Seaforth Highlanders of Canada

CUIDICH’N RIGH
Aide le roi

Reserve de l'Armée

Graphique : Joanna Gajdicar

Joignez notre équipe

N’hésitez pas à nous téléphoner pour obtenir plus d’informations. Nous nous ferons un plaisir d’étudier votre curriculum vitae et de vous faire visiter notre unité.

Le recruteur de notre équipe

Téléphone : 604-225-2520, Ext. 2814

Ou contactez

Téléphone : 1-800-856-8488
Trouvez un centre de recrutement près de vous.

Entraînement

Mercredi soir de 19 h à 22 h.

Métiers dans notre unité

Équipement

Qui nous sommes

Le régiment a été créé le 24 novembre 1910 par des membres de la communauté écossaise de Vancouver, qui cherchaient à former un régiment Highland canadien qui soit associé aux Seaforth Highlanders of the Imperial Service de l’Armée britannique. 

Au fil des ans, la composition et le rôle du régiment ont sans cesse évolué au sein des Forces canadiennes, mais une chose est demeurée la même : les militaires qui servent au sein du Seaforth Highlanders of Canada continuent de servir avec dévouement au nom de leur collectivité et de leur pays.  Hébergé au manège militaire des Seaforth, à l’angle de la 1re Avenue  et de la rue Burrard, à Vancouver. Le régiment continue de former des soldats d’infanterie et de déployer des volontaires pour compléter les unités de la Force régulière lors d’opérations nationales et internationales.Depuis 15 ans, les Seaforth Highlanders ont ainsi servi dans le cadre de diverses missions au sein des Nations Unies et de l’OTAN, notamment en Égypte, à Chypre, sur le plateau du Golan, en Namibie, en Croatie, en Bosnie-Herzégovine et en Afghanistan. Ils ont également intégré les forces de sécurité durant les Jeux d’olympiques d’hiver de 2010  à Vancouver, en plus de combattre les incendies de forêt qui ont sévi en 2003. 

Pendant les rénovations à sa résidence permanente du 1650, rue Burrard, le Seaforth Highlanders of Canada poursuit activement ses activités d’entraînement et de recrutement à partir de ses installations temporaires de la garnison Jericho, 4050, 4e avenue Ouest.

Avantages de l’enrôlement

Lorsque vous vous joignez à notre unité, vous recevrez une rémunération concurrentielle pour votre travail à temps partiel ou à temps plein. Vous êtes également admissible pour une formation en cours d’emploi qui pourrait vous être utile dans votre vie civile. Aussi, il y a des avantages médicaux, dentaires et éducatifs qui sont offerts aux réservistes de l’Armée.

Voici les détails :

Équipe de commandement

  • Commandant - Lieutenant-colonel P.V. Ursich
  • Sergent-major régimentaire - Adjudant-chef J.N. O'Connor

Coordonnées

The Seaforth Highlanders of Canada
4050, 4e Avenue Ouest
Vancouver (Colombie-Britannique)
V6R 1P6

604-225-2520, Ext. 2811

 

Alex Decoteau en uniforme de policier, 1911

Des Olympiques à Passchendaele : Le parcours exceptionnel d’Alexander Decoteau

Passchendaele (Belgium) — Le 12 novembre 2017, des Canadiens vont participer à la Course Alex Decoteau, un tronçon de 5 km de la Course de coquelicots de 16 km qui a lieu dans les champs de bataille historiques de Passchendaele en Belgique. L’événement compte parmi beaucoup d’autres qui se tiennent en 2017 pour commémorer le centenaire de la bataille.
Le 7 novembre 2017

Soldats juste avant de prendre part à la collecte de fonds 2017 «Walk a Mile in Her Shoes» de la YWCA d'Edmonton

Bottes d’armée troquées pour des talons hauts… pour une bonne cause!

Edmonton (Alberta) — Le 20 septembre 2017, plus de 400 hommes ont participé à l’activité de financement « Walk a Mile in Her Shoes » (Marcher un mille dans ses chaussures) du YWCA d’Edmonton, déambulant dans le centre-ville en talons hauts pour sensibiliser la population à la violence familiale et recueillir des fonds pour les victimes.
Le 24 octobre 2017

Fort St. John, en C.-B

Un convoi militaire sur la route de l’Alaska rend hommage aux anciens combattants

Dawson Creek (Colombie-Britannique) — Un groupe de passionnés ont donné une nouvelle vie à des véhicules militaires qui avaient été mis hors service et ont ensuite entrepris un périple de plus de 6 000 kilomètres pour rendre hommage aux anciens combattants.
Le 21 septembre 2017

Voir d'autres nouvelles

Notre histoire

À la fin de la Deuxième Guerre mondiale, le Seaforth avait reçu 25 inscriptions au drapeau. Le 1er juin 1945, le 2e Bataillon du Seaforth, qui avait passé la guerre à accomplir des missions de défense nationale, fut mobilisé en tant que « 2e Bataillon d’infanterie canadienne (The Seaforth Highlanders of Canada) » pour participer à l’invasion du Japon. Heureusement, la guerre se termina avant et l’unité fut démobilisée le 1er novembre 1945.À leur retour à Vancouver, les vaillants soldats du Seaforth furent accueillis par plus de 200 000 personnes réparties entre la gare ferroviaire et le manège militaire situé rue Burrard.Après la guerre, le Seaforth redevint un régiment de réserve du temps de paix, mais ses membres continuèrent l’entraînement pour des missions de protection civile. Une compagnie de carabiniers du Régiment servit dans la Highland Brigade en Allemagne dans le cadre de la contribution du Canada à l’OTAN.

Après la Deuxième Guerre mondiale

Depuis la Deuxième Guerre mondiale, le Seaforth Highlanders a participé à toutes les importantes missions canadiennes outre-mer, que ce soit en tant que casques bleus ou combattants. Les membres du Régiment ont servi en Égypte, à Chypre, sur le Plateau du Golan, en Namibie, en Croatie et en Bosnie. Aujourd’hui, environ la moitié des membres du Régiment ont servi en Afghanistan et d’autres continuent à se porter volontaires pour y être déployé chaque année. Le 27 novembre 2010, le Seaforth Highlanders of Canada a reçu un nouvel ensemble de drapeaux consacrés — manifestation qui a coïncidé avec le 100e anniversaire du Régiment. Les anciens drapeaux, appartenant au Régiment depuis 1962, ont été remplacés par des drapeaux consacrés flambants neufs présentés par l’honorable Steven L. Point, OBC, lieutenant-gouverneur de la Colombie-Britannique.

Poursuivez la lecture : Historique du le Seaforth Highlanders of Canada.

Date de modification :