The Seaforth Highlanders of Canada – Régiment d’infanterie de Vancouver

Identification de l'unité

Ensign du The Seaforth Highlanders of Canada

CUIDICH’N RIGH
Aide le roi

Reserve de l'Armée

Graphique : Joanna Gajdicar

Joignez notre équipe

N’hésitez pas à nous téléphoner pour obtenir plus d’informations. Nous nous ferons un plaisir d’étudier votre curriculum vitae et de vous faire visiter notre unité.

Le recruteur de notre équipe

Nom : Sgt David Scrivens
Téléphone : 238- 888-3892
Courriel : seaforhtrecruiting@forces.gc.ca

Ou contactez

Téléphone : 1-800-856-8488
Trouvez un centre de recrutement près de vous.

Entraînement

Soirée de rassemblement de l’unité : Mercredi soir de 19 h à 22h30.

Qui nous sommes

Le régiment a été créé le 24 novembre 1910 par des membres de la communauté écossaise de Vancouver, qui cherchaient à former un régiment Highland canadien qui soit associé aux Seaforth Highlanders of the Imperial Service de l’Armée britannique. 

Au fil des ans, la composition et le rôle du régiment ont sans cesse évolué au sein des Forces canadiennes, mais une chose est demeurée la même : les militaires qui servent au sein du Seaforth Highlanders of Canada continuent de servir avec dévouement au nom de leur collectivité et de leur pays.  Hébergé au manège militaire des Seaforth, à l’angle de la 1re Avenue  et de la rue Burrard, à Vancouver. Le régiment continue de former des soldats d’infanterie et de déployer des volontaires pour compléter les unités de la Force régulière lors d’opérations nationales et internationales.Depuis 15 ans, les Seaforth Highlanders ont ainsi servi dans le cadre de diverses missions au sein des Nations Unies et de l’OTAN, notamment en Égypte, à Chypre, sur le plateau du Golan, en Namibie, en Croatie, en Bosnie-Herzégovine et en Afghanistan. Ils ont également intégré les forces de sécurité durant les Jeux d’olympiques d’hiver de 2010  à Vancouver, en plus de combattre les incendies de forêt qui ont sévi en 2003. 

Pendant les rénovations à sa résidence permanente du 1650, rue Burrard, le Seaforth Highlanders of Canada poursuit activement ses activités d’entraînement et de recrutement à partir de ses installations temporaires de la garnison Jericho, 4050, 4e avenue Ouest.

Avantages de l’enrôlement

Lorsque vous vous joignez à notre unité, vous recevrez une rémunération concurrentielle pour votre travail à temps partiel ou à temps plein. Vous êtes également admissible pour une formation en cours d’emploi qui pourrait vous être utile dans votre vie civile. Aussi, il y a des avantages médicaux, dentaires et éducatifs qui sont offerts aux réservistes de l’Armée.

Voici les détails :

Équipe de commandement

  • Commandant - Lieutenant-colonel Ed L. Haverstock, CD
  • Sergent-major régimentaire - Adjudant-chef John MacKenzie, CD

Contactez nous

The Seaforth Highlanders of Canada
1650 Burrard St,
Vancouver, BC
V6J 3G4

Téléphone : 604-225 2520, Ext. 2809
Courriel : seaforthrecruiting@forces.gc.ca

 

Apollo, un bison de taureau

Jour de la terre : un troupeau patrimonial de bisons de Wainwright inspire la deuxième édition annuelle de la course Bison Run

Wainwright (Alberta) — Vous ne pouvez pas faire de patin à roulettes dans un troupeau de bison, selon la sagesse douteuse de feu Roger Miller, chanteur country du Texas, mais vous pourriez soutenir le Jour de la Terre en courant la deuxième édition de la Bison Run, si le cœur vous en dit.
Le 18 avril 2018

Le major-général Hetherington, accompagné du colonel honoraire de l’Armée canadienne Paul Hindo

« Respectons l’Arctique » : Major-général Simon Hetherington

Ottawa, en Ontario — Le major-général Simon Hetherington, commandant du Centre de doctrine et d’instruction de l’Armée canadienne (CDIAC), situé à Kingston (Ontario), avait l’intention de passer une fin de semaine éclair à Resolute Bay à la fin février 2018 en vue d’observer l’instruction dans l’Arctique qui s’y passait – mais « l’éclair » a presque été remplacé par un blizzard qui aurait prolongé son séjour.
Le 13 avril 2018

L’engin blindé du génie Leopard 2

Le nouvel engin blindé du génie Leopard 2 : une évolution naturelle

Edmonton (Alberta) — Dans le cadre du projet de l’Amélioration de la mobilité des forces (AMF), l’Armée canadienne (AC) a commencé à recevoir 18 nouveaux engins blindés du génie Leopard 2 (EBG Leo 2) à la fin de l’automne 2017, afin d’apporter un soutien crucial aux chars de combat principaux Leopard 2 de l’AC, aux véhicules blindés légers, véhicules de patrouille blindés tactiques et aux parcs futurs.
Le 12 avril 2018

Voir d'autres nouvelles

Notre histoire

À la fin de la Deuxième Guerre mondiale, le Seaforth avait reçu 25 inscriptions au drapeau. Le 1er juin 1945, le 2e Bataillon du Seaforth, qui avait passé la guerre à accomplir des missions de défense nationale, fut mobilisé en tant que « 2e Bataillon d’infanterie canadienne (The Seaforth Highlanders of Canada) » pour participer à l’invasion du Japon. Heureusement, la guerre se termina avant et l’unité fut démobilisée le 1er novembre 1945.À leur retour à Vancouver, les vaillants soldats du Seaforth furent accueillis par plus de 200 000 personnes réparties entre la gare ferroviaire et le manège militaire situé rue Burrard.Après la guerre, le Seaforth redevint un régiment de réserve du temps de paix, mais ses membres continuèrent l’entraînement pour des missions de protection civile. Une compagnie de carabiniers du Régiment servit dans la Highland Brigade en Allemagne dans le cadre de la contribution du Canada à l’OTAN.

Après la Deuxième Guerre mondiale

Depuis la Deuxième Guerre mondiale, le Seaforth Highlanders a participé à toutes les importantes missions canadiennes outre-mer, que ce soit en tant que casques bleus ou combattants. Les membres du Régiment ont servi en Égypte, à Chypre, sur le Plateau du Golan, en Namibie, en Croatie et en Bosnie. Aujourd’hui, environ la moitié des membres du Régiment ont servi en Afghanistan et d’autres continuent à se porter volontaires pour y être déployé chaque année. Le 27 novembre 2010, le Seaforth Highlanders of Canada a reçu un nouvel ensemble de drapeaux consacrés — manifestation qui a coïncidé avec le 100e anniversaire du Régiment. Les anciens drapeaux, appartenant au Régiment depuis 1962, ont été remplacés par des drapeaux consacrés flambants neufs présentés par l’honorable Steven L. Point, OBC, lieutenant-gouverneur de la Colombie-Britannique.

Poursuivez la lecture : Historique du le Seaforth Highlanders of Canada.

Date de modification :