Le Régiment Royal du Canada

Identification de l'unité

Insigne du The Royal Regiment of Canada

READY AYE READY

« Prêt oui prêt »

NEC ASPERA TERRENT

« Et les difficultés ne font pas peur »

Manège militaire Fort York

Manège militaire Fort York, 660 Fleet Street, Toronto, ON, M5V 1K9

Joignez notre équipe

N’hésitez pas à nous téléphoner pour obtenir plus d’informations. Nous nous ferons un plaisir d’étudier votre curriculum vitae et de vous faire visiter notre unité.

Le recruteur de notre équipe

Nom : 2Lt Jamie Ibbett
Téléphone : 416-203-4621
Courriel : Jamie.Ibbett@forces.gc.ca

Ou contactez

Téléphone : 1-800-856-8488
Trouvez un centre de recrutement près de vous.

Entraînement

Soirée de rassemblement de l’unité : jeudi soir de 19 h à 22 h.

Qui nous sommes

Le Royal Regiment of Canada, mis sur pied en 1862, est l’une des plus anciennes et des plus belles unités d’infanterie légère du Canada. Nous avons pris part à tous les importants conflits auxquels la nation a contribué; notamment la Rébellion du Nord-Ouest (1885), les deux Guerres mondiales et la guerre en Afghanistan, et nous avons soutenu de nombreuses opérations de maintien de la paix internationales et nationales et d’autres opérations. Nos militaires représentent la diversité des citoyens de Toronto, et nous sommes très fiers d’entretenir un lien étroit avec la communauté.

Avantages de l’enrôlement

Lorsque vous vous joignez à notre unité, vous recevrez une rémunération concurrentielle pour votre travail à temps partiel ou à temps plein. Vous êtes également admissible pour une formation en cours d’emploi qui pourrait vous être utile dans votre vie civile. Aussi, il y a des avantages médicaux, dentaires et éducatifs qui sont offerts aux réservistes de l’Armée.

Voici les détails :

Équipe de commandement

  • Commandant : Lieutenant-colonel J.A. Nonato, CD
  •  Sergent-major : Adjudant-chef V. Persaud, CD

Contactez-nous

Le Royal Régiment du Canada
Manège militaire Fort York
660 Fleet W.,
Toronto, ON
M5V 1A9

Téléphone : 416-203-4600, Ext. 4610
Courriel : Christopher.Milosh@forces.gc.ca

Nouvelles

Le sergent John Ta, réserviste de l’Armée

Un Canadien de première génération est fier de représenter le drapeau canadien

Thunder Bay (Ontario) — Pour le sergent John Ta, réserviste de l’Armée de Thunder Bay, le port de la feuille d’érable sur son bras gauche est un rappel de la liberté et des privilèges dont il jouit quotidiennement au Canada.
Le 16 mai 2018

L'adjudant-chef Tracy-Ann Fisher est honorée

Un sergent-major régimentaire profite d’une rare fête des Mères « à la maison » avec 40 000 étrangers

Hamilton (Ontario) — Son engagement inébranlable envers la Réserve de l’Armée a souvent compliqué la tenue des activités familiales, mais cette année l’adjudant-chef Tracy-Ann Fisher a pu célébrer la fête des Mères avec sa famille pour une rare fois.
Le 14 mai 2018

le caporal Rohringer pndant son déploiement dans le cadre de l’opération NUNALIVUT 2018

Une musicienne militaire échange son trombone pour une motoneige pendant une opération nationale

Winnipeg (Manitoba) – Peu importe le métier militaire qu’ils choisissent, chaque personne qui se joint l'Armées canadiennes (AC) est un soldat d’abord.
Le 9 mai 2018

Voir d'autres nouvelles

Notre histoire

Le Royal Régiment du Canada est une unité d’infanterie de la Réserve de l’Armée de terre. Il a été formé en 1936 par la fusion de deux unités fameuses de la Réserve, The Royal Grenadiers et le Toronto Regiment. Basé à Toronto, en Ontario, il est l’un des plus anciens régiments de l’Armée de terre au sein des Forces canadiennes puisque ses origines remontent à 1862, lorsqu’un régiment de volontaires a été levé et nommé le 10e Bataillon des Royal Grenadiers. En réaction à une menace perçue d’invasion des Américains, le Régiment a été appelé en service pour la première fois en juin 1866. Il a alors marché jusqu’à Fort Erie, en Ontario, à la rencontre des féniens américains qui menaçaient d’envahir le Canada depuis le sud. Les féniens ont battu en retraite avant que le Régiment n’arrive et ce dernier a donc repris son statut de régiment à temps partiel de la Réserve.

Il a de nouveau été appelé en service par le gouvernement fédéral pour réprimer les insurgés métis durant la rébellion du Nord-Ouest, en 1885. Après une dure et éprouvante marche de 1300 kilomètres vers l’ouest durant un hiver rigoureux, le Régiment est arrivé à Batoche, en Saskatchewan, où il a pris la tête d’une charge à la baïonnette qui a permis de capturer le chef métis, Louis Riel. La rébellion a pris fin et Louis Riel a été pendu après un procès. Plus d’un siècle plus tard, Riel est maintenant honoré comme un père de la confédération et le Manitoba a déclaré un jour férié en son honneur.

La musique du The Royal Regiment of Canada

Établie en 1863, la musique du Le Royal Régiment du Canada(la Musique) est la plus vieille musique permanente des Forces canadiennes; elle est basée au manège militaire de Fort York, à Toronto. La Musique offre un soutien musical aux cérémonies des Forces canadiennes grâce à ses nombreux ensembles – une fanfare colorée, une harmonie, un groupe de jazz, un orchestre de danse, un quintette de cuivres et un quatuor de trompettes héraldiques.

Lire la suite de notre musique.

Date de modification :