ARCHIVÉE - Marche de Nimègue

Cette page Web a été archivée dans le Web

L'information dont il est indiqué qu'elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Galerie d'images

Article / Le 7 juillet 2014 / Numéro de projet : 14-0112

Hull, Québec — À l’approche du centenaire du Régiment de Hull, le 7 août prochain, une petite équipe de 12 soldats du régiment se prépare en vue d’une marche de 160 km.

La marche annuelle de Nimègue comprend un parcours de quatre jours à pied, dans la campagne et les rues de villes et villages des Pays‑Bas. Plus de 40 000 personnes venues de partout au monde, dont 5000 militaires, y participent.

Quand on est en forme, le défi semble peu difficile à relever, mais il y a un hic : « Il faut transporter un sac à dos de 10 kilogrammes »  , explique le lieutenant  Francis Ménard Guy, capitaine‑adjudant adjoint et chef de l’équipe du Régiment de Hull.

Les participants militaires, y compris l’équipe du Régiment de Hull, porteront aussi la tenue de combat au complet.

Le Lt Guy, 26 ans, étudiant en maîtrise en gestion de projet et réserviste à temps partiel, a été heureux d’assumer le rôle de chef d’équipe lorsque l’ancien chef d’équipe du régiment a dû partir en déploiement en Égypte.

« Nous nous préparons depuis janvier. Chaque semaine, nous rajoutons des kilomètres à nos marches. Nous venons d’en terminer une de 40 km le 14 juin et une autre le 15 juin. » 

En tant que chef d’équipe, le Lt Guy est responsable d’organiser l’entraînement et de s’assurer que le groupe soit bien préparé en vue de la marche.

Pour se qualifier à la marche de Nimègue, chaque équipe doit d’abord faire deux marches consécutives de 40 km et parcourir un total de 500 km. Quoique son équipe ait seulement 12 participants, elle a tout de même pu se qualifier.

Bien que l’Armée canadienne participe à la marche chaque année, c’est la première fois que le régiment y prendra part.

« C’est une excellente occasion, en tant qu’officier subalterne, de participer à cet événement et de célébrer le centenaire de notre régiment. » 

Le Royal 22e Régiment, le Princess Patricia’s Canadian Light Infantry et le The Royal Montreal Regiment célébreront aussi leur centenaire et enverront des équipes à Nimègue pour souligner l’occasion.

La marche de Nimègue, qui existe depuis 98 ans, compte seulement deux ans de moins que le Régiment de Hull.

« Beaucoup de gens pensent que la marche de Nimègue a été créée à la suite de la guerre. Mais en fait, c’est un événement sportif auquel les Canadiens participent en raison du lien qui existe entre le Canada et les Pays‑Bas. » 

Pour le Lt Guy, la marche est une occasion de rencontrer des soldats de partout dans le monde. C’est l’un des aspects qui l’attire le plus.

La marche de Nimègue aura lieu du 11 au 21 juillet cette année.

En plus de participer à la marche, le Régiment de Hull organise d’autres activités pour célébrer son centenaire.

Le régiment a récemment tenu un tournoi de golf pour recueillir des fonds en vue des célébrations. Il y aura aussi, le 7 août prochain, une journée portes ouvertes et une dégustation de vins et fromages à l’intention de la collectivité.

Le régiment exercera également son droit de cité en défilant dans la ville le 4 octobre prochain.

Pour en savoir davantage sur le Régiment de Hull, visitez le site Web suivant :

http://www.army.forces.gc.ca/fr/regiment-de-hull/index.page?

Par Tamir Virani, Affaires publiques de l’Armée

Date de modification :