ARCHIVÉE - Le Princess Patricia’s Canadian Light Infantry rend officiellement hommage aux états de service du régiment au Monument commémoratif du Canada à Vimy

Cette page Web a été archivée dans le Web

L'information dont il est indiqué qu'elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Galerie d'images

Article / Le 14 mai 2015

Le 10 mai 2015, des membres du 2e Bataillon, Princess Patricia's Canadian Light Infantry (2 PPCLI), ont rendu hommage aux sacrifices du Régiment et ont officiellement célébré les réalisations canadiennes lors d’un service sobre tenu au Mémorial national du Canada à Vimy.

Le Mémorial de Vimy, monument iconique souvent applaudi, est l’un des plus impressionnants monuments de guerre dans le monde. Il constituait une magnifique toile de fond pour ce service régimentaire. Parmi les invités de marque se trouvaient la très honorable Adrienne Clarkson, colonel en chef du PPCLI, le lieutenant-général (retraité) Ray Crabbe, colonel du Régiment PPCLI, et M. Graeme Clark, chef de mission adjoint à l’ambassade du Canada à Paris.

 « Comme membres du Princess Patricia's, nous pouvons être fiers de la contribution du Corps canadien lors de la capture de la crête de Vimy, moment qui marque l’avènement d’une ère nouvelle pour notre pays  »,  a déclaré Madame Clarkson.   « Il est merveilleux de voir ce monument après de si importants travaux de restauration. Ce Mémorial est un splendide hommage aux courageux sacrifices incorporels de tous nos militaires en ce lieu.  » 

Avant le service, des membres du 2 PPCLI ont eu droit à une visite guidée du champ de bataille historique du secteur de Vimy. Ils ont notamment parcouru les tunnels et les tranchées et se sont recueillis à la dernière demeure des membres du Patricia’s tués au combat. Cette visite leur a également permis d’avoir une nouvelle perspective sur les positions fortifiées allemandes capturées par les Canadiens lors de leur assaut de la crête de Vimy, en avril 1917.

 « Dans l’ensemble, ce fut une expérience spectaculaire, qu’il soit question du monument ou aux trois hourras poussés par les anciens combattants pour le Régiment lors de la cérémonie  »,  explique le caporal-chef Mackenzie Murphy, du 2 PPCLI.   « Prendre position dans la tranchée puis constater que moins de cent mètres séparaient les deux lignes de front vous permet d’imaginer ce qui passait dans l’esprit des militaires qui étaient à Vimy.  » 

Le matin de Pâques, le 9 avril 1917, le PPCLI, qui faisait partie de la 7e Brigade d’infanterie de la 3e Division du Canada, a mené une attaque à environ 500 mètres au sud de l’endroit où se trouve aujourd’hui le Mémorial, le long de la crête de Vimy qui mesure quatorze kilomètres. La victoire âprement disputée a été rapide, mais le prix en a été élevé. Des 10 602 personnes qui ont perdu la vie ce jour-là, on compte 3 598 Canadiens.

Date de modification :