Des soldats canadiens en visite dans des écoles ukrainiennes à l’occasion du Jour du défenseur

Galerie d'images

Article / Le 24 octobre 2016

Par une instructrice et technicienne médicale de la FOI-U

À l’occasion du Jour du défenseur de l’Ukraine, plusieurs écoles de la région de Lviv ont invité des soldats canadiens déployés dans le cadre de l’opération UNIFIER à rendre visite à leurs élèves et à leur personnel. Mon collègue et moi, qui nous étions portés volontaires pour participer à une visite, avons été assignés à l’école no 98, qui compte environ 1000 élèves de la maternelle à la 11e année.

Le personnel et les élèves avaient organisé un avant-midi complet d’activités pour nous. Nous avons été accueillis chaleureusement à la porte d’entrée par un groupe de jeunes filles de la classe la plus âgée, toutes vêtues de costumes ukrainiens traditionnels. Après le café, le gâteau et les présentations, on nous a amené dans une salle de classe de 3e année, où nous avons aidé les enfants à confectionner de magnifiques bricolages du Jour du défenseur pour les soldats ukrainiens déployés, à décorer des drapeaux et à fabriquer des poupées de protection.

Les élèves étaient très heureux de notre présence et, comme les enfants canadiens, avaient beaucoup de questions pour nous : ils nous ont demandé des détails sur notre travail et nos villes d’origine, voulaient connaître nos impressions de leur belle ville et se demandaient si nous aimions travailler avec les soldats ukrainiens

Après une partie amicale de football (soccer) intérieur avec les enfants, nous nous sommes dirigés vers l’auditorium, où une assemblée avait lieu en notre honneur. Les élèves de la classe la plus âgée ont récité des poèmes du Jour du défenseur et ont chanté l’hymne national ukrainien en anglais. On nous a enseigné le refrain de l’une de leurs chansons favorites, puis nous l’avons chanté avec eux sur scène. À la fin de l’assemblée, on nous a remis une superbe œuvre réalisée par les élèves, ainsi qu’un livre sur Lviv.

Pour terminer l’avant-midi, nous avons été invités à partager un repas traditionnel ukrainien avec le personnel et les élèves de l’école. En dégustant du borsch et des varenyky (pierogi) avec une boisson traditionnelle qui rappelait le cidre de pomme, nous avons eu l’occasion de discuter avec nos hôtes des similarités et des différences entre nos deux cultures.

Une élève de la classe la plus âgée nous ayant servi de guide durant notre visite m’a dit qu’elle était heureuse de voir une femme militaire et que cela avait cimenté son désir de continuer à étudier les langues. Elle a indiqué qu’elle trouvait merveilleux de voir une femme dans un rôle non traditionnel. À la fin de l’avant-midi, nous nous sommes quittées en nous serrant dans nos bras et en nous promettant de rester en contact après cette extraordinaire expérience.

J’ai remarqué des aspects communs chez les Ukrainiens rencontrés à l’école qui m’ont beaucoup inspirée : leur immense fierté nationale, leur espoir en l’avenir et leur amour pour les soldats déployés dans le cadre du conflit dans l’est de l’Ukraine. Nous avons été touchés par leur gratitude envers nous, envers le Canada et envers notre mission ici. Nous n’oublions jamais l’expérience que nous avons vécue à l’école no 98; elle nous a rappelé les liens forts qui existent entre le Canada et l’Ukraine, tant sur le plan militaire que sur le plan humain.

Date de modification :