Les Jeux Invictus lancent une étude sur la psychologie des sports

Article / Le 22 septembre 2017 / Numéro de projet : 17-0089

Par Peter Mallett, The Lookout (Esquimalt)

Remarque : pour visionner les photos additionnelles, veuillez cliquer sur la photo dans la galerie d'images.

Halifax (Nouvelle‑Écosse) — Une étude portant sur le rôle des sports adaptés dans le rétablissement de militaires actuels et anciens a été lancée par des chercheurs de l’Université Dalhousie, avant les Jeux Invictus de Toronto 2017, qui auront lieu du 23 au 30 septembre.

Des représentants des Jeux Invictus ont annoncé leur participation aux travaux de recherche lors du 7e forum annuel de l’Institut canadien de recherche sur la santé des militaires et des vétérans (ICRSMV) tenu à Vancouver en novembre 2016.

L’ICRSMV affirme sur son site Web : « Avec près de 70 000 membres des forces régulières dans les Forces armées canadiennes, 27 000 membres servant dans les forces de la Réserve primaire (sic), 54 000 familles militaires et plus de 600 000 anciens combattants et anciennes combattantes, le Canada présente une population susceptible de faire face à des risques uniques ainsi qu’à des expériences exigeant de nouvelles normes de protection, de prévention, et de soins pour les malades et les blessés. »

Il financera l’étude sur la psychologie des sports qui touche quelque 200 compétiteurs et 30 membres des familles.

Créés par le Prince Harry en 2014, les Jeux Invictus sont le seul événement international des sports adaptés pour les militaires en service actif et les vétérans qui sont blessés ou malades.

L’édition de Toronto des Jeux sera la première tenue par le Canada. Elle regroupera 550 compétiteurs provenant de 17 pays qui s’affronteront dans 12 sports.

L’étude, menée par l’Université Dalhousie et l’ICRSMV, permettra de sonder 200 compétiteurs du Canada et d’autres pays et de leur poser une série de questions sur leur expérience lors de préparation en vue des Jeux et durant la compétition, ainsi que sur les répercussions à long terme des Jeux.

Les chercheurs cibleront ensuite les tendances communes dans les réponses dans le but d’améliorer les politiques et la prestation des programmes à l’intention des militaires actuels et anciens qui souffrent de maladies ou de blessures.

La chercheuse principale, la Dre Celina Shirazipour, a indiqué que l’étude offrirait une occasion sans précédent de combler des lacunes en matière de recherche et qu’elle permettrait d’étudier la participation au sport et ses effets sur la santé et le bien‑être des militaires et de leurs familles, à court et à long terme.

« Nous savons que le sport peut être bénéfique, mais nous voulons savoir quels aspects des Jeux ont le plus d’effets positifs sur les athlètes », précise la Dre Shirazipour. « Finalement, les résultats nous aideront à promouvoir un meilleur développement de programmes pour les militaires et les vétérans malades ou blessés, ainsi que pour leurs familles. »

Elle souligne que dans le passé, des études ont été réalisées sur les avantages du sport et sur la guérison, mais qu’on a peu traité des effets à court et à long terme sur les militaires et vétérans blessés lors de leur rétablissement ainsi que sur leurs familles.

« Très peu de chercheurs ont eu la chance d’interviewer un groupe aussi diversifié de militaires et de vétérans venant de partout dans le monde et qui prennent part à un événement sportif », souligne‑t‑elle.

La Dre Shirazipour et sa superviseure, la Dre Alice Aiken, ont déjà commencé à s’attaquer à l’une des parties de leur étude, qui permet de sonder plus de 250 membres du public canadiens choisis au hasard pour connaître l’incidence que les Jeux auront sur eux.

Elle précise que l’objectif de cette parie de l’étude est d’évaluer la sensibilisation du public avant les Jeux et aussi après leur clôture, dans le but de mieux comprendre les perceptions du public à l’égard des militaires en service et des vétérans blessés.

La Dre Shirazipour dit que les résultats préliminaires de l’étude seront annoncés lors du forum de l’ICRSMV de cette année, qui aura lieu du 25 au 27 septembre 2017, à Toronto, durant les jours menant à la cérémonie d’ouverture des Jeux Invictus, au centre Air Canada.

Pour commenter cet article, rendez-vous dans la section Articles de la page Facebook de l’Armée canadienne

Date de modification :