Des sapeurs terminent un exercice de construction d’un pont de corde

Galerie d'images

Article / Le 17 janvier 2017

Par Breanne Brezinski, affaires publiques de la 3 Div CA

Pendant la semaine du 21 au 25 nov, le 12e Escadron du 1er Régiment du génie de combat s’est rendu au parc Gault Memorial pour terminer un exercice de construction d’un pont de corde. L’exercice nécessite que les militaires construisent un appareil de levage qui peut transporter un générateur d’un côté à l’autre.

 « On nous a donné des fournitures et nous avions quelques bûches et de la corde, et nous devions passer d’un côté à l’autre, » explique le sapeur (Spr) Tristin Vandermeulen.   « Ils ne nous ont pas donné de détails sur ce qui devait être fait. Ils nous ont seulement dit qu’on devait le faire traverser de l’autre côté. » 

À l’aide d’espars d’une longueur d’environ 10-15 pieds et de cordage, la 4e Troupe a bâti un mât de levage et une structure pour faire traverser le générateur de l’autre côté. Le lieutenant (Lt) Adrian McNeely a expliqué que la troupe a bâti ce type de structure au lieu d’une bigue à deux montants parce que le prédécesseur serait plus robuste dans l’environnement actuel. Ils ont également utilisé des véhicules blindés légers pour ancrer la structure puisqu’ils n’étaient pas en mesure de creuser dans le sol.

Le 4e Troupe a commencé l’exercice tôt le jeudi 24 nov et l’avait terminé avec succès pour l’après-midi.

« Ça a pris quelques heures seulement pour cerner le problème, concevoir la solution, la construire et la faire fonctionner, » explique le Lt McNeely.

Bien que le but de l’exercice était de déplacer le générateur, la troupe a également été en mesure de travailler sur leurs compétences en matière de communication et de résolution de problèmes.

Lt McNeely a expliqué que l’accent de l’exercice était d’utiliser  « le matériel à portée de main et les compétences en matière de résolution de problèmes pour trouver la solution au problème. » 

Une bonne communication et un bon travail d’équipe était la clé lorsqu’il s’agissait de donner des ordres sur la sorte de nœuds nécessaires et ce qui devait être coupé, a expliqué le Spr Vandermeulen.

Dans l’ensemble, l’exercice a été une réussite.  « Je suis très impressionné des compétences en matière de résolution de problèmes que j’ai observées, » dit le Lt McNeely.  « Dans de nombreux cas, ce n’est pas nécessairement moi ou un dirigeant supérieur qui sommes les meilleurs pour régler un problème particulier. C’est souvent les personnes de tous les grades qui ont de bonnes idées. »   

Les autres troupes du 12e Escadron ont terminé le même exercice durant cette même semaine.

Date de modification :