Cours de leadership des Rangers canadiens - Vidéo

Vidéo / Le 2 mai 2017 / Numéro de projet : 16-0141-01

 

(Une musique douce commence)

(Fondu sur une scène montrant un Ranger canadien qui donne un brefing à un groupe de confrères sur un terrain de soccer.)

Instructeur : Fiez-vous à vos gens qui sont des techniciens de recherche qualifiés pour obtenir de l’information.

(Coupure et plan de Rangers canadiens feuilletant leurs notes.)

(Coupure et plan rapproché du lieutenant-colonel Bruno Plourde à l’intérieur.)

Lcol Bruno Plourde, Commandant 2 GPRC : Le cours de leader de patrouilles des Rangers canadiens a été monté afin d’établir un standard national dans les opérations et l’entraînement des Rangers canadiens en soutien aux opérations.

(La musique cesse.)

(Coupure et plan d’un Ranger canadien fouillant une zone boisée.)

Ranger canadien (homme) : Prends ton temps. À n’importe quel moment, s’il faut s’arrêter, tu donnes l’ordre d’arrêter. On recherche quelque chose de petit.

(Coupure et scène montrant des Rangers canadiens en file dans la forêt, regardant au sol.)

LCol Bruno Plourde : Les buts principaux du cours c’est d’exposer les futurs leaders ou les leaders actuels des patrouilles de Rangers à des notions de leadership, d’organisation du travail et des tâches et d’accomplir des missions qui sont propres à l’environnement des Rangers.

(Les Rangers canadiens continuent de fouiller la forêt. Ils se ressemblent et regardent au sol.)

(Coupure et plan rapproché du capitaine Christopher Leone sur le bord du boisé, regardant vers le terrain ouvert où sont réunis les Rangers canadiens.)

Capt Christopher Leone, Officier du cours : Nous leur donnons des tâches pour leur enseigner le processus « d’ordre des tâches », et nous leur donnons une séquence logique et une structure qu’ils utiliseront lorsqu’ils devront confier des tâches à leurs subordonnés.

(Coupure et scène montrant des Rangers canadiens réunis sur le terrain, autour d’un instructeur. Ils feuillettent leur carnet de notes en l’écoutant.)

Instructeur (homme) : Dans les approches à l’angle d’approche, nous avons déjà discuté de cela, où nous plaçons la personne de deux mètres à la distance requise.

(Coupure et plan rapproché du caporal Christopher Cassia debout sur le terrain, devant un arbre.)

Cpl Christopher Cassia, 1 GPRC – La Patrouille de Carcross : Durant le cours, j’ai appris à être un leader plus efficace, à déléguer, à rédiger différents genres de rapports, et à mieux encadrer et à mieux conseiller mes Rangers;

(Coupure et retour à la scène montrant des Rangers canadiens réunis sur le terrain, autour d’un instructeur. L’instructeur se lève et commence à diriger le groupe.)

Instructeur (homme) : Ok Chris, je vais te demander de marcher, disons 20 pas.

(Un Ranger canadien se sépare du groupe et l’instructeur lui indique où aller en faisant des signes de la main.)

Cpl Christopher Cassia, 1 GPRC – La Patrouille de Carcross : …à diriger plus efficacement la patrouille en arrière-plan, pour que les gens en campagne puissent vraiment maximiser ce qu’ils font.

(Coupure et scène montrant quatre Rangers canadiens réunis autour d’une carte déposée sur un bureau. Ils pointent la carte en parlant.)

Ranger canadien (homme) : Voici la ligne de tir, la cible de tir et le dégagement.

(Zoom arrière sur des groupes de Rangers canadiens travaillant dans une salle de classe.)

(Coupure et plan rapproché du sergent Vivian McDonald debout devant un arbre.)

Sgt Vivian McDonald, 4 GPRC – La Patrouille de Grande Cache : Cela me donne plus de confiance parce que l’entraînement que j’ai reçu jusqu’à maintenant n’était pas aussi officiel ou détaillé. L’entraînement que j’ai reçu au cours des quatre derniers jours m’a en quelque sorte confirmé ce que je savais déjà. Ça me dit que je fais les choses de la bonne façon, mais maintenant je sais que je fais les bonnes choses.

(Coupure et scène montrant des Rangers canadiens réunis autour d’une carte dans une salle de classe. Zoom arrière sur plusieurs groupes de Rangers canadiens en train de travailler.)

Ranger canadien (femme) : Qu’est-ce que cela dit sur la carte?

Ranger canadien (homme) : Ce n’est pas sur la carte.

Ranger canadien (femme) : Ce n’est pas sur la carte?

Sgt Vivian McDonald : Nous harmonisons toute l’instruction entre les groupes de patrouilles des Rangers canadiens partout au Canada et je crois que c’est une bonne chose. Quand tout le monde est au même diapason, qu’on parle tous le même langage, on élimine la confusion, on sauve du temps – vous savez, on obtient un plus haut niveau d’efficacité.

(Coupure et scène montrant des Rangers canadiens assis en cercle sur la pelouse autour d’un instructeur. L’instructeur est debout et donne des directives.)

Ranger canadien (homme) : Nous avons un petit problème. Nous avons un avion qui arrive avec du ravitaillement. Nous devons aménager une bande d’atterrissage.

(Coupure et plan rapproché du caporal-chef Bond Ryan se tenant devant la caserne de camp.)

Cplc Bond Ryan, 5 GPRC – La Patrouille de Springdale : Cela m’a donné les outils que je peux utiliser pour me perfectionner et apprendre à transmettre les aptitudes des autres dans toute la patrouille.

(Coupure et scène montrant des Rangers canadiens assis au sol, écoutant un instructeur.)

Ranger canadien (homme) : Équipe un, Anna et April. Elles feront les marqueurs de coin et les emplacements GPS de ces marqueurs de coin.

(Coupure et plan de deux Rangers canadiens regardant un carnet de notes. Ils sont debout sur le terrain, en compagnie d’autres Rangers.)

Ranger canadien (homme) : Qu’avez-vous comme relèvement?

(Coupure et scène montrant une Ranger canadienne traversant le terrain en transportant un sac à dos. Elle se tient devant d’autres Rangers canadiens, qui évaluent sa position.)

Cplc Bond Ryan : Ce n’est pas que je dois savoir comment être un mécanicien, mais je sais comment demander à un mécanicien de faire le travail, ou de montrer à quelqu’un d’autre de faire le travail. Certains Rangers étaient des années avant moi. Ils ont de bonnes aptitudes et le fait de pouvoir les transmettre aux nouveaux Rangers est merveilleux.

(Coupure et scène montrant un Ranger canadien apprenant à utiliser un compas auprès d’un autre Ranger.)

Ranger canadien (homme) : Tout va bien? Ok, parfait.

Ranger canadien (femme) : Bien.

(La musique douce recommence.)

(Coupure et scène montrant un instructeur s’agenouillant devant un groupe de Rangers canadiens. L’instructeur prend son fusil, se lève et se met au garde-à-vous.)

Instructeur (homme) : Prenez les armes par numéro escouade deux! Deux! Trop facile, non? Oh oui!

(Coupure et scène montrant des Rangers canadiens qui écoutent et se tiennent au garde-à-vous. Zoom arrière sur des Rangers canadiens se tenant au garde-à-vous en ligne droite sur la chaussée devant leur caserne.)

Cplc Bond Ryan : Je crois que ce cours devrait continuer d’exister. Il va unifier notre système en une seule unité, ce qui va être énorme et merveilleux, je crois.

(La musique cesse.)

(Fondu sur un écran noir avec l’inscription « Forts. Fiers. Prêts. » au centre. L’identificateur visuel de l’Armée canadienne est dans le coin inférieur droit.)

 

 

Date de modification :