Un soldat de la Force opérationnelle Tomahawk représente l’Armée canadienne au 48e championnat mondial militaire de marathon annuel du CISM à Turin, en Italie

Article / Le 7 octobre 2016 / Numéro de projet : c-ar-1007-cism-cdn

Petawawa, Ontario – Le caporal James MacLellan, du 2e Bataillon, Royal Canadian Regiment (2 RCR) basé à Gagetown, au Nouveau‑Brunswick, a participé au 48e championnat mondial militaire de marathon annuel du Conseil international du sport militaire (CISM), le 2 août, à Turin, en Italie.

1 500 coureurs provenant de 22 pays ont participé au championnat militaire de marathon cette année : Algérie, Belgique, Brésil, Canada, Colombie, Équateur, France, Allemagne, Inde, Italie, Jordanie, Lituanie, Palestine, Pays‑Bas, Pologne, Serbie, Slovénie, Espagne, Suède, Suisse, Tunisie et États‑Unis.

Le caporal MacLellan était le meilleur participant canadien. Il a terminé au 55e rang sur 1500 coureurs, avec un chrono de 2 h 39 min 29 s, pour une moyenne d’environ 3 min 46 s par kilomètre. 

MacLellan a l’habitude de se dépasser dans une compétition sportive. L’année dernière, il a terminé au premier rang chez les hommes à la course Ironman 2015 de Petawawa, finissant avec un chrono de 5 h 12 min 59 s, tout près du record Ironman établi en 1992. Cette année, il a choisi de représenter l’Armée canadienne au championnat mondial militaire de marathon plutôt que de participer au Ironman 2016, et la Force opérationnelle Tomahawk du Royal Canadian Regiment de même que l’Armée canadienne sont très fières de ce qu’il a accompli en Italie.

« Félicitations au caporal MacLellan du 2 RCR. Vous êtes un véritable athlète tactique et un excellent exemple de la ténacité physique et mentale qu’il faut posséder pour être soldat dans la Force opérationnelle Tomahawk. »

 - Colonel Conrad Mialkowski, Commandant de la Force opérationnelle Tomahawk

L’an prochain, le CISM se concentrera sur le Canada, lors de son 49e championnat mondial militaire de marathon annuel qui aura lieu à Ottawa. D’ici là, la Force opérationnelle Tomahawk aura atteint un niveau de préparation élevé, et certains soldats du 2e Groupe-brigade mécanisé du Canada pourraient ne pas être en mesure de participer à la course en raison de leur affectation à des tâches exigeant une disponibilité opérationnelle élevée. Toutefois, la performance du caporal MacLellan inspirera sans doute d’autres membres du groupe à représenter fièrement l’Armée canadienne à la course de 2017.

Par le Lieutenant Dan Mazurek, Officier d'affaires publiques de la Force opérationnelle Tomahawk / 2e Groupe-brigade mécanisé du Canada

Date de modification :