Le vrai Nord, boréal et glacial

Article / Le 19 février 2016 / Numéro de projet : c-ar-0219-op-trilliumresponse

« Troupes, vous voyez ces arbres? Nous sommes dans la forêt boréale; c’est ça le Canada. »

Les soldats de la 4e Division du Canada se sont amenés dans le Nord, bien équipés et bien prêts à vivre et à travailler dans les conditions rigoureuses pendant l’opération TRILLIUM RESPONSE 2016, du 13 au 21 février. TRILLIUM RESPONSE, un exercice d’entraînement annuel sur le terrain, vise à développer et à maintenir les capacités et l’expertise de l’Armée canadienne à mener des opérations dans des régions éloignées et dans des conditions rudimentaires. Cette année, les soldats du 2e Groupe-brigade mécanisé du Canada ont établi un quartier général temporaire à Pickle Lake, en Ontario, le dernier endroit dans le Nord de l’Ontario accessible par la route, mais les Forces armées canadiennes (FAC) sont allées au-delà, dans 13 collectivités du Nord de l’Ontario. « L’entraînement dans les collectivités éloignées présente des difficultés : la logistique, le réapprovisionnement, le transport… c’est pourquoi nous sommes ici. Cette opération nous aide à développer de nouvelles techniques et à renforcer nos relations avec les collectivités du Nord afin que nous soyons prêts à aider les Canadiens au moment et à l’endroit où l’aide militaire sera requise, » a déclaré le soldat Danielle Roth, 2e Bataillon des services.

La 4e Division du Canada est composée de soldats de la Force régulière et de la Force de réserve et de Rangers canadiens de partout en Ontario – ces soldats vivent peut-être dans différentes régions, mais ils ont tous un point en commun : ils sont tous prêts à faire ce qu’il faut pour aider les autres. Les Rangers canadiens sont les premiers intervenants de l’Armée canadienne dans le Nord de l’Ontario en matière de recherche et de sauvetage, puisqu’ils « sont les yeux et les oreilles des FAC dans le Nord. »

« Voici un traîneau de Ranger, ce n’est pas un traîneau ordinaire »

Les FAC travaillent en étroite collaboration avec les Rangers canadiens, les experts du Nord de l’Armée canadienne. Les Rangers sont principalement composés de membres des collectivités des Premières nations. Pendant cette opération, les Rangers canadiens ont montré aux soldats de l’Ontario des techniques de survie, comme l’immersion et le sauvetage en eaux glacées, la fabrication des signaux de fumée, la fabrication d’un poêle à partir d’une souche, la construction de feux de camp, la pose de pièges pour la chasse, et les activités favorites des soldats à Sachigo Lake et à Round Lake, la pêche sur la glace et la dégustation d’orignal qui a été chassé par les Rangers canadiens. Les conditions pendant l’opération TRILLIUM RESPONSE 2016 peuvent être glaciales, la glace à Webequie peut être gelée deux pieds d’épais, mais les relations entre les soldats et les collectivités qui les ont accueillis ne pourraient pas être plus chaleureuses.

Rédigé par : le sous-lieutenant Ted Bergen, 32 GBC, AOPS

Date de modification :