Concilier sa vie civile avec la Réserve de l’Armée canadienne

Article / Le 3 novembre 2016 / Numéro de projet : c-ar-1103-balancing-life-concilier-sa-vie

Environ 200 soldats rattachés au 33e Groupe-brigade du Canada (33 GBC) ont passé la fin de semaine du 21 au 23 octobre 2016 à Petawawa dans le but de peaufiner leurs compétences liées à l’infanterie, au génie et à l’artillerie.

Ces soldats à temps partiel venaient des unités du 33 GBC basées à Ottawa : The Cameron Highlanders of Ottawa (Duke of Edinburgh's Own), Governor General's Foot Guards, 30e Régiment d’artillerie de campagne, ARC, et 33e Régiment du génie de combat.

Les réservistes de l’Armée canadienne sont des membres de la communauté, la plupart d’entre eux doivent jongler avec leur travail ou leurs études à temps plein et la vie militaire. Les instructions comme celle-ci fournissent aux réservistes des connaissances et des compétences précieuses qui peuvent servir dans leur vie civile, que ce soit au travail ou à l’école.

« Concilier la vie dans la Réserve et à l’école n’est pas nécessairement la chose la plus facile à faire, mais cela ne m’empêche pas d’aller aux exercices la fin de semaine », a déclaré le soldat Marinić de The Cameron Highlanders of Ottawa (Duke of Edinburgh's Own). « Le fait que je sois membre de la Réserve me motive à ne pas attendre à la dernière minute pour étudier. De toute évidence, l’Armée m’a enseigné à être prévoyant et, ainsi, je termine mes devoirs et mes études avant de participer aux instructions de l’Armée. »

Le commandant du 33 GBC, le colonel Patrick Kelly, est toujours heureux – mais pas nécessairement surpris – de voir que les réservistes mènent de front deux styles de vie et qu’ils y parviennent avec brio. « Quand je visite les unités du 33 GBC, je suis vraiment impressionné par les soldats à temps partiel membres de la brigade. Étudiants, enseignants, avocats, agents de police ou encore fonctionnaires, ces membres de la communauté excellent quand vient le temps de concilier la vie civile et la Réserve », a-t-il mentionné. « Je crois que ce sont les instructions et la cadence de nos activités qui les aident, tant dans leur vie militaire que dans leur vie civile. »

Au cours des prochains moins, les funambules que sont les réservistes seront appelés à faire de plus grandes pirouettes. Alors que la 4e Division du Canada se prépare à jouer le rôle de division « d’intervention rapide » l’an prochain, il est fort probable qu’elle devra se déployer, soit au pays soit à l’étranger. Cela dit, on s’attend à ce que les bons réservistes soient invités à se joindre à la division le temps de remplir cette fonction. Il y aura une foule de volontaires du 33 GBC malgré le fait qu’il faudra consacrer plus de temps à l’Armée et que, par conséquent, la conciliation de la vie civile et militaire du citoyen-soldat sera probablement encore un peu plus exigeante.

Le 33e Groupe-brigade du Canada est une formation militaire composée de 16 unités de la Réserve de l’Armée canadienne réparties dans l’est et le nord de l’Ontario. Pour obtenir de plus amples renseignements sur le 33e Groupe-brigade du Canada, consultez notre page Facebook à l’adresse suivante : www.facebook.com/33cbg.

Par l'Adjudant-maître Greg Snyder, Affaires publique, 33e Groupe-brigade du Canada

Date de modification :