The Lorne Scots (Peel, Dufferin and Halton Regiment) - Histoire

Notre histoire

The Lorne Scots est une institution bien établie dans les comtés de Peel, Dufferin et Halton depuis plus de 150 ans. Le Régiment tire son origine des 20th Halton et 36th Peel Battalions of Infantry, tous deux formés en septembre 1866.

Les deux unités étaient des régiments de ligne. Toutefois, leur héritage écossais a été établi lors de la visite du Marquis de Lornes au 20th Halton Battalion en 1879. Les soldats ont mis sur pied un corps de cornemuses en 1881 et ont commencé à porter des pantalons en tartan et des bonnets Glengarry à carreaux. Le 20th Halton Rifles est devenu le 20th Halton Battalion, Lorne Rifles. Beaucoup de traditions du Régiment remontent à cette visite historique.

Des officiers et soldats des 20th et 36th ont servi au sein de bataillons mixtes pendant la Rébellion du Nord-Ouest, en 1885, et au cours de la guerre des Boers. Durant la Première Guerre mondiale, les régiments de ce genre n’ont pas été mobilisés, mais des soldats et des groupes constitués ont été intégrés à des bataillons numérotés. Ainsi, le 36th Peel Battalion et le 20th Halton Rifles ont fourni 16 officiers et 404 soldats au 4e Bataillon de la 1re Division du Canada. Par la suite, beaucoup d’autres soldats des deux régiments ont été alloués aux 20e, 36e, 58e, 74e, 76e et 81e bataillons. Les 126e, 164e et 234e bataillons ont été levés exclusivement dans les comtés de Peel, Dufferin et Halton.

En 1923, le 36th Peel Regiment a été restructuré, et il est devenu le Peel and Dufferin Regiment. Les armoiries personnelles de sir Robert Peel, le Demi-Lion, ont été adoptées par le Régiment. Le symbole reste au centre de l’insigne de coiffure actuel du Lorne Scots. Après que le Régiment ait pris le nom de Lorne Rifles en 1931, le premier duc d’Écosse, le duc d’Argyll, l’a autorisé à utiliser son tartan personnel et ses armoiries avec « tête de sanglier ». Il s’agit de l’insigne de col actuel de l’unité. Le 15 décembre 1936, les régiments Lorne Rifles et Peel and Dufferin ont été réunis pour donner naissance au régiment actuel, The Lorne Scots (Peel, Dufferin and Halton Regiment).

The Lorne Scots a été l’un des premiers régiments mobilisés lors de la Seconde Guerre mondiale, mais il n’a jamais servi comme régiment homogène. Au lieu de cela, il a été organisé en pelotons de défense attachés à différents quartiers généraux de brigade, de division et d’armée.

Les membres du Lorne Scots ont servi dans tous les théâtres de guerre où le Canada s’est battu, sauf à Hong Kong. Un peloton du Lornes a servi au sein du Queen’s Own Rifles of Canada lors de la prise de Boulogne. Cinquante pour cent des membres du peloton ont été tués ou capturés. D’autres pelotons ont pris part au raid sur Dieppe et au débarquement sur les plages de Sicile. Depuis la guerre, le Régiment a participé à diverses activités militaires, et particulièrement à la présentation du drapeau par le Lieutenant-gouverneur de l’Ontario, l’honorable W. Earl Rowe, à l’automne 1963.

L’armée britannique a connu une réorganisation majeure dans les années 1960, et le régiment allié de l’unité, The Lancashire Fusiliers, a décerné la vénérable aigrette primevère au Lorne Scots. Aujourd’hui, ce symbole figure fièrement sur la coiffure des soldats.

Le tout premier colonel en chef du Régiment, le duc de Kent, lui a rendu visite en 1979, 1983 et 1991. Lors de sa plus récente visite, il a remis à l’unité un nouveau drapeau régimentaire et un nouveau drapeau de la Reine pour souligner le 125e anniversaire du Régiment.

De nos jours, le Régiment continue à servir la communauté locale et les Canadiens à l’étranger. Le Lorne Scots s’est forgé une réputation d’excellence dans l’adresse au tir et un des membres de l’unité a représenté le Canada dans de nombreuses compétitions de tir comme les championnats du monde, les Jeux olympiques, les jeux panaméricains et la compétition de Bisley en Angleterre. L’Adjudant Larry Fish a été l’un des meilleurs représentants du Canada.

Les soldats du Lorne Scots sont venus en aide aux Canadiens pendant les inondations du Manitoba en 1997 et pendant la tempête de verglas de 1998, dans l’est de l’Ontario. Sur le plan international, le Régiment a fourni des troupes pour des missions de maintien de la paix partout dans le monde, notamment à Chypre, au Cambodge, en Croatie et en Bosnie. Plus récemment, les membres du Lornes Scots ont servi au sein de la Force internationale d’assistance à la sécurité, dans la province de Kandahar, en Afghanistan.

Le Lorne Scots est l’un des rares régiments de l’Armée canadienne dont les membres portent une aigrette. Celle du Lorne Scots, l’aigrette primevère, a été initialement attribuée au régiment Lancashire Fusiliers au Royaume-Uni en tant qu’honneur de bataille pour leur service rendu à la Couronne. En 1968, le Lancashire Fusiliers devait être fusionné avec les autres régiments de fusiliers d’Angleterre pour former le Royal Regiment of Fusiliers, et perdrait donc son privilège de porter l’aigrette. Pour éviter que cette tradition ne disparaisse à jamais, l’aigrette primevère a été décernée au Lorne Scots.

The Lorne Scots continue à respecter sa devise : Air Son Ar Duthchais, soit Pour nos autels et nos foyers.

Plus d'histoire sur The Lorne Scots peut être trouvé sur le site Internet Histoire et patrimoine.

Date de modification :