The Lincoln and Welland Regiment

Identification de l'unité

Insigne du The Lincoln and Welland Regiment

NON NOBIS SED PATRIÆ

« Pas pour nous mais pour notre patrie »

Emplacement

81 rue Lake 
St. Catharines, ON  L2R 5X3

Reserve de l'Armée

Graphique : Joanna Gajdicar

Joignez notre équipe

Vous cherchez du travail à temps plein ou à temps partiel? Nous embauchons et offrons d'excellentes perspectives de carrière. N'hésitez pas à appeler ou envoyer un courriel à notre recruteur qui se fera un plaisir de répondre à vos questions et de vous indiquer comment vous adresser à notre régiment.

Le recruteur de notre équipe

Nom : Sergent Dylan Orr
Téléphone :  905-685-6777, Ext. 3532
Courriel : Dylan.Orr@forces.gc.ca

Ou

Téléphone :  416-200-ARMY (2769)
Courriel : 32CBGrecruiting@forces.gc.ca

Ou contactez

Téléphone : 1-800-856-8488
Trouvez un centre de recrutement près de vous.

Entraînement

septembre à juin:

  • jeudi soir
  • 19h30 à 22h30
  • une fin de semaine par mois.

L'emploi d'été à plein temps est disponible de mai à août.

Métiers dans notre unité

Équipement

Armes:

Véhicules:

  • Système de véhicules de soutien moyen (SVSM)
  • Cabine de l'équipage
  • Militarisé en vente sur le marché (MilCOTS) 

Voir une liste des armes et véhicules de l'Armée canadienne.

Qui nous sommes

The Lincoln and Welland Regiment est une unité d’infanterie de la Réserve située à St. Catharines, en Ontario. Le Régiment suit de l’entraînement afin d’appuyer la mission principale de l’infanterie, qui est de se rapprocher et de détruire l’ennemi. Le Régiment, considéré comme une unité d’infanterie débarquée, effectue son entraînement dans le cadre d’exercices offensifs et défensifs et d’exercices de patrouille. En outre, le Régiment s’entraîne à aider les autorités civiles lors d’urgences nationales comme des inondations ou des tempêtes de verglas.

 L’histoire du Lincoln and Welland Regiment remonte à la création des Rangers de Butler en 1777, qui ont contribué à la défense de l’Amérique du Nord britannique durant la guerre révolutionnaire américaine. La milice de Lincoln a été mise sur pied dans la région du Niagara et elle a pris part à la guerre de 1812. Entre 1866 et 1914, il y a eu plusieurs changements de nom et réorganisations. En 1914, le quartier général du 19th « Lincoln » Regiment était situé à St. Catharines et celui du 44th « Lincoln and Welland » Regiment, à Niagara Falls; chaque unité comptait huit compagnies. Le 15 décembre 1936, les deux unités, alors connues sous le nom de Lincoln Regiment et Lincoln and Welland Regiment, ont été réorganisées pour former le Lincoln and Welland Regiment. Ses effectifs comptaient alors 467 militaires de tous grades. Les membres du Régiment ont servi durant la Seconde Guerre mondiale et dans le cadre de nombreux conflits et déploiements par la suite, notamment en Corée, à Chypre, dans les Balkans, en Afghanistan et en Iraq.

Avantages de l’enrôlement

Lorsque vous vous joignez à notre unité, vous recevrez une rémunération concurrentielle pour votre travail à temps partiel ou à temps plein. Vous êtes également admissible pour une formation en cours d’emploi qui pourrait vous être utile dans votre vie civile. Aussi, il y a des avantages médicaux, dentaires et éducatifs qui sont offerts aux réservistes de l’Armée.

Voici les détails :

Équipe de commandement

  • Commandant : Lieutenant-colonel Chris Cincio, CD
  • Sergent-major : Adjudant-chef Steve Ward, CD

Communiquez avec nous

Lincoln and Welland Regiment
81 rue Lake
St. Catharines, ON  L2R 5X3
Téléphone : 905-685-6777

Nouvelles

De nouveaux membres des Queen’s Own Rifles of Canada, un régiment de la Réserve de l’Armée basé à Toronto, reçoivent des Pièces du Souvenir pour marquer le Jour du Souvenir.

Les pièces des Queen’s Own Rifles, un « devoir sacré » envers leurs morts au combat

Toronto (Ontario) — Une tradition vieille de 20 ans, qui permet d’honorer les militaires du Régiment morts au combat depuis 160 ans avec des Pièces du Souvenir, est encore en vigueur chez les Queen’s Own Rifles of Canada (QOR).
Le 26 novembre 2019

Le sergent Harrison Meyer de la C Company (Medevac), 1-108th Assault Helicopter Battalion de l’armée américaine, explique comment charger et décharger un hélicoptère Blackhawk avec du personnel médical des Forces armées canadiennes dans le cadre de l’opération IMPACT au Koweït

La campagne d’Italie, un lien pour des soldats au Koweït

Base aérienne Ali Al Salem, Koweït — Des soldats italiens et canadiens travaillant ensemble au Koweït ont formé une amitié durable en partie grâce à un volet peu connu de l’histoire de la Deuxième Guerre mondiale.
Le 20 novembre 2019

Le sergent Marnie Musson, technicienne médicale avec la Force opérationnelle interarmées Ukraine, encadre l’instruction sur le secourisme en situation de combat au Centre international de sécurité et de maintien de la paix à Starychi, en Ukraine

Une chercheuse canadienne se penche sur la perspective des genres dans le cadre du maintien de la paix

Toronto (Ontario) — Au moment où les Nations Unies et d’autres organisations militaires partout dans le monde cherchent à augmenter la représentation des femmes dans les opérations de maintien de la paix, une chercheuse canadienne se penche sur cette question peu étudiée, afin de mieux en comprendre les répercussions potentielles.
Le 19 novembre 2019

Voir d'autres nouvelles

Notre histoire

L’histoire du Régiment remonte à la mise sur pied du régiment des Rangers de Butler, le 15 septembre 1777. Le lieutenant-colonel John Butler, officier de la milice coloniale de New York et du ministère britannique des indiens, est un loyaliste originaire de la vallée de la Mohawk dans l’État de New York. Il convainc Sir Guy Carleton, gouverneur du Canada, de mettre en place une unité de Rangers pour défendre les frontières aux côtés des Amérindiens. Il réussit à former 10 compagnies et à réunir 900 officiers et militaires du rang, dont le quartier général se trouve au Fort Niagara. Les Rangers de Butler combattent aux frontières de l’État de New York, de la Pennsylvanie, du New Jersey, de la Virginie-Occidentale, de l’Ohio et du Kentucky avant d’être réduits à néant le 24 juin 1784. En 1794, après plusieurs réorganisations, le Colonel Butler et la plupart des anciens Rangers créent la milice de Lincoln dans la région du Niagara.

Lors du déclenchement de la guerre de 1812, la milice de Lincoln est structurée en cinq régiments. Des éléments de chacun de ces régiments participent aux principaux combats qui se déroulent entre Niagara et Détroit, dont la bataille de Queenston Heights, le 13 octobre 1812. Lors de cette bataille, un soldat de la 2e ‘Milice de Lincoln réussit à s’emparer d’un drapeau régimentaire américain, un fait unique dans l’histoire de l’Armée canadienne.

Lire la suite de notre histoire.

 

Date de modification :