The Irish Regiment of Canada

Identification de l'unité

The Irish Regiment of Canada crest

FÍOR GO BÁS

« Fidèle jusqu'à la mort »

Reserve de l'Armée

Graphique : Joanna Gajdicar

Joignez notre équipe

N’hésitez pas à nous téléphoner pour obtenir plus d’informations. Nous nous ferons un plaisir d’étudier votre curriculum vitae et de vous faire visiter notre unité.

Le recruteur de notre équipe

Téléphone : 705-669-2300
Courriel : 2IrishRecruiting@forces.gc.ca

Ou contactez

Téléphone : 1-800-856-8488
Trouvez un centre de recrutement près de vous.

Entraînement

Soirée de rassemblement de l’unité : mardi soir (de septembre à mai), de 19 h à 22 h.

Métiers dans notre unité

Équipement

Armes:

Véhicules:

Voir la liste complète des armes et véhicules.

Qui nous sommes

The Irish Regiment of Canada est un régiment d’infanterie basé à Sudbury.

L’infanterie, principale force combattante de l’Armée de terre et élément central de l’équipe des armes de combat, a pour rôle de s’approcher de l’ennemi et de l’anéantir. Avec l’appui de l’artillerie et des régiments blindés et du génie, les soldats d’infanterie peuvent mener des opérations, y compris des opérations aéromobiles et amphibies, n’importe où dans le monde, dans n’importe quel milieu - arctique, toundra, montagnes, jungle ou désert - et avec n’importe quelles armes

Avantages de l’enrôlement

Lorsque vous vous joignez à notre unité, vous recevrez une rémunération concurrentielle pour votre travail à temps partiel ou à temps plein. Vous êtes également admissible pour une formation en cours d’emploi qui pourrait vous être utile dans votre vie civile. Aussi, il y a des avantages médicaux, dentaires et éducatifs qui sont offerts aux réservistes de l’Armée.

Voici les détails :

Équipe de commandement

  • Commandant : Lieutenant-colonel Ken McClure, CD

Contactez nous

The Irish Regiment of Canada
Sudbury Armoury
333 Riverside Dr.
Sudbury, ON
P3E 1H5

Téléphone : 705-669-2300
Heures de bureau : Du lundi au vendredi : De 8 h à 16 h, Jeudi soir : De 19 h à 22 h

Nouvelles

Instruction collective durant l’exercice FROZEN GUNNER

Des unités de la Régulière et de la Réserve s’entrainent ensemble

Shilo (Manitoba) — J’ai participé à plusieurs exercices de tir au canon durant ma carrière, mais c’était la première fois que j’allais voir les « gros canons » à l’œuvre.
Le 4 juin 2018

Des pompiers de la 5e Division du Canada

L’équipe de l’aménagement forestier de Gagetown réduit les risques d’incendie

Oromocto, Nouveau-Brunswick — Les résidents d’Oromocto, au Nouveau-Brunswick, ont angoissé, à juste titre, à l’automne 2017 lorsque trois foyers d’incendie ont ravagé plus de 1 200 hectares du champ de tir et secteur d’entraînement (CTSE) près de la Base de soutien de la 5e Division du Canada Gagetown (BS 5 Div CA).
Le 1 juin 2018

le capitaine Sarbjit Singh (Rene) Juneja, Ukraine, à Starychi (Ukraine)

Les racines d’un capitaine d’infanterie partent de son régiment et s’étendent jusqu’en Inde

Hamilton (Ontario) — Le capitaine Sarbjit Singh (Rene) Juneja accorde beaucoup d’importance à ses origines sud-asiatiques. Ces dernières lui servent de base de référence et lui procurent un sentiment de fierté dans le cadre de son rôle dans la Réserve de l’Armée canadienne (Rés AC).
Le 28 mai 2018

Voir d'autres nouvelles

Notre histoire

Cité initialement dans la Gazette le 15 octobre 1918, le 110th Irish Regiment a vu le jour grâce au travail de deux organismes de Toronto créés pour promouvoir la fraternité entre les citoyens canadiens d’origine irlandaise : le Irish Club et le Irish Rifle Club. Le 110th Regiment fourni l’effectif de trois bataillons différents – le 110th Canadian Overseas Battalion, le 180th (Sportsmen’s) Battalion et le 208th (Canadian Irish) Battalion. L’essentiel du personnel du 110e Bataillon a servi de renfort à d’autres bataillons formés de militaires d’origine irlandaise. Les 180e et 208e Bataillons, pour leur part, ont combattu séparément, perdant 60 pour cent de leurs hommes, mais remportant neuf honneurs de guerre.

Pendant l’entre-deux-guerres, The Irish Regiment a poursuivi ses activités comme bataillon d’infanterie de la Milice active non permanente en garnison au manège militaire de Fort York, à Toronto. Il a successivement porté les noms de 110th Irish Regiment, The Irish Regiment (1920), puis The Irish Regiment of Canada (1932), nom qu’il porte encore de nos jours. En 1932, l’étoile à huit pointes, l’insigne de coiffe (la dame d’Eire), le kilt (safran) et le caubeen vert foncé ont été autorisés, avant d’être officialisés le 15 août 1933. The Irish Regiment of Canada est devenu alors le seul régiment irlandais hors d’Irlande dont les membres portent le kilt.

Lire la suite de notre histoire.

Date de modification :