Governor General's Foot Guards

Identification de l'unité

Insigne du Governor General's Foot Guards

CIVITAS ET PRINCEPS CURA NOSTRA

« Supportons l'état et son chef »

Emplacement

Manège militaire de la place Cartier
2, promenade Reine Elizabeth
Ottawa, ON  K1A 0K2

Manège militaire de la place Cartier

Manège militaire de la place Cartier

Joignez-vous à notre équipe 

Vous cherchez du travail à temps plein ou à temps partiel? Nous embauchons et offrons d'excellentes perspectives de carrière. N'hésitez pas à appeler ou envoyer un courriel à notre recruteur qui se fera un plaisir de répondre à vos questions et de vous indiquer comment vous adresser à notre régiment.

Le recruteur de notre équipe

Courriel : GGFG.Recruiting@forces.gc.ca

Ou contactez

Téléphone : 1-800-856-8488
Trouvez un centre de recrutement près de vous.

Entraînement

Septembre à juin:

  • mardi soir 
  • 19 h à 22 h
  • une fin de semaine par mois.

L'emploi d'été à plein temps est disponible de mai à août.

Métiers dans notre unité

Équipement

Armes :

Voir une liste des armes et véhicules de l'Armée canadienne.

Tâches de mission

Un certain nombre d’unités de la Réserve de l’Armée se sont vu attribuer des tâches de mission précises. Les militaires au sein de ces unités sont formés pour avoir les capacités spécifiques voulues et être prêts à être pleinement intégrés, en tant qu’entité constituée, aux unités de la Force régulière auxquelles ils viennent en renfort.

Les tâches de mission de notre unité sont les suivantes : Services d’honneur – Notre unité de la Réserve est formée dans l’exécution des services d’honneur afin de fournir des gardes de cérémonie et des sentinelles à l’appui du gouvernement du Canada dans la région de la capitale nationale.

Qui nous sommes

Le Governor General’s Foot Guards (GGFG) est le plus ancien régiment d’infanterie de la Réserve du Canada. Le Régiment a été mis sur pied le 7 juin 1872 et il loge au Manège militaire de la place Cartier à Ottawa. Il s’agit d’une unité d’infanterie de la Première réserve, et les soldats qui en sont membres servent le Canada à temps partiel. Le Régiment compte plus de 250 officiers et militaires du rang et est constitué de quatre compagnies, d’une musique et d’une garde de cérémonie. Les quatre compagnies sont désignées selon leur fonction et réparties comme suit : deux compagnies de carabiniers, une compagnie d’instruction et une compagnie de soutien. Le Régiment fait partie du paysage de la capitale nationale depuis plus de 145 ans, assurant une présence fonctionnelle et cérémonielle dans toute la région d’Ottawa.

Nos rôles à titre de soldats d’infanterie

Le GGFG est constitué essentiellement de soldats de la Réserve de l’infanterie qui s’entraînent à temps partiel et à temps plein en vue de participer à des missions nationales et internationales. Il peut donc intervenir sur la scène nationale, comme lorsqu’il s’est déployé après la tempête de verglas de 1998 pour aider la population de l’Ontario à se remettre de la catastrophe. Il peut aussi participer à des opérations internationales et d’appui à la Force régulière, comme il l’a fait récemment dans des pays comme Haïti, l’Afghanistan et le Soudan.

Notre rôle cérémoniel

En tant que gardes, nous entretenons un lien étroit avec la gouverneure générale et participons aux cérémonies qui ont lieu dans la région d’Ottawa. Le Régiment procède à la cérémonie de la relève de la garde sur la Colline du Parlement et à Rideau Hall depuis plus de 40 ans. Notre uniforme de grande tenue, composé de la tunique rouge et du bonnet en peau d’ours noir, est facile à reconnaître et est l’un des deux uniformes que porte la Garde de cérémonie pendant l’été. La sous-unité du Régiment qu’est la Garde de cérémonie perpétue la tradition des « régiments de garde » et exécute la cérémonie quotidienne de la relève de la garde tout l’été sur le parterre de la Colline du Parlement. En plus de représenter une excellente occasion d’emploi d’été à temps plein, les activités de la Garde de cérémonie se poursuivent tout au long de l’année.

Avantages de l’enrôlement

Lorsque vous vous joignez à notre unité, vous recevrez une rémunération concurrentielle pour votre travail à temps partiel ou à temps plein. Vous êtes également admissible pour une formation en cours d’emploi qui pourrait vous être utile dans votre vie civile. Aussi, il y a des avantages médicaux, dentaires et éducatifs qui sont offerts aux réservistes de l’Armée.

Voici les détails :

Équipe de commandement

  • Commandant : Lieutenant-colonel Chris Lynam, CD, ADC
  • Sergent-major : Adjudant‑chef Neal Porter, CD

Communiquez avec nous

Governor General's Foot Guards
Manège militaire de la place Cartier
2, promenade Reine Elizabeth
Ottawa, ON  K1A 0K2

Téléphone : 613-990-6605
Courriel : GGFG_OR@forces.gc.ca

Nouvelles

L’adjudant-maître (retraité) Martin Lane et sa femme en la Musée régimentaire des Governor General’s Foot Guards

« Ça a toujours été un partenariat » pour les conservateurs du Musée des Foot Guards

Ottawa, en Ontario — Vous pouvez dire qu’Estelle Lane s’est mariée aux Governor General’s Foot Guards (GGFG) en même temps que son mari, l’adjudant-maître (retraité) Martin Lane, qui y a été membre pendant 15 ans, mais le fait est qu’elle est devenue membre de la famille avant même que le couple rende le tout officiel en 1967.
Le 13 août 2019

Membres de la Garde de cérémonie en marche.

Un ancien tambour-major de la Garde de cérémonie participe à un survol comme pilote dans le cadre de Fortissimo

Moose Jaw (Saskatchewan) — Pour le capitaine Erik Temple, ancien tambour-major de la Garde de cérémonie (GC) des Forces armées canadiennes, Fortissimo 2019 fut un retour.
Le 25 juillet 2019

L’aigle à tête blanche

Des espèces en péril entre bonnes mains au Polygone de Connaught et Centre d’entraînement élémentaire d’Ottawa

Ottawa (Ontario) — Le Polygone de Connaught et Centre d’entraînement élémentaire (PCCEE), situé dans le sud-ouest d’Ottawa, est un carrefour principal d’entraînement au maniement des armes à feu pour les forces militaires et policières.
Le 23 juillet 2019

Voir d'autres nouvelles

Notre histoire

Le 7 juin 1872, Sa Majesté la Reine Victoria approuve l’ordre général 16 de la milice, autorisant ainsi la mise sur pied d’un bataillon de Foot Guards à Ottawa. Ce bataillon devait avoir la même préséance et le même statut dans la milice active que celui des Foot Guards de Sa Majesté dans l’Armée impériale. Devenu régiment, il est désormais connu sous le nom de Governor General’s Foot Guards. Depuis 1879, le quartier général du Régiment est basé au Manège militaire de la place Cartier.

À ce jour, le Governor General’s Foot Guards est le plus ancien régiment d’infanterie de la Réserve du Canada. Institution nationale emblématique, le Régiment effectue la cérémonie de la Relève de la garde sur la Colline du Parlement et à Rideau Hall depuis plus de 40 ans. Le Régiment, bien connu du public pour ses tuniques rouges et ses bonnets à poil, est avant tout une unité d’armes de combat de la Première réserve, dont l’instruction vise le soutien des intérêts militaires au pays et à l’étranger.

Les membres du Régiment participent à l’Expédition du Nil de 1884. L’année suivante, une compagnie de tireurs de précision est déployée pour réprimer la Rébellion du Nord-Ouest, dans laquelle le Régiment subit ses deux premières pertes humaines. Le Régiment sert dans la guerre d’Afrique du Sud et dans les deux guerres mondiales. Entre-temps, ses membres participent à de nombreuses opérations de l’OTAN et des Nations Unies, en l’occurrence au Moyen-Orient, à Chypre, en Somalie, dans l’ancienne République de Yougoslavie, en Haïti, en Éthiopie, en Sierra Leone, au Soudan et en Afghanistan. Actuellement, le GGFG soutient l’opération Attention, mission d’aide à l’instruction du Canada destinée à la Force internationale d’assistance à la sécurité de l’OTAN en Afghanistan.

Le Régiment maintient une solide capacité d’intervention à l’échelle nationale. Il envoie notamment des soldats au Manitoba lors des inondations de 1997 et une compagnie entière dans les régions touchées par la tempête de verglas de 1998. Il soutient la planification des opérations nationales et contribue largement à l’opération Cadence en 2010 (G8/G20). Le Régiment joue également un rôle important dans le 33e Groupe-bataillon territorial (GTT), une organisation diversifiée composée de l’ensemble des unités du 33e Groupe‑brigade du Canada et ayant pour but d’intervenir dans une grande variété d’opérations nationales à bref préavis. De décembre 2006 à avril 2009 et d’avril 2010 à septembre 2012, le Régiment s’est vu attribuer le rôle d’unité principale.En remerciement de leur service actif, les membres du Régiment ont reçu plus de 500 décorations, dont trois Croix de Victoria. Vingt-deux des trente-quatre inscriptions au drapeau du Régiment ornent aussi bien celui du Régiment que celui de la Reine.

Date de modification :