Fortissimo

Fortissimo est une représentation militaire et musicale impressionnante qui a lieu sur la pelouse de la Colline parlementaire. Il met en vedette des musiques militaires, des corps de cornemuses et tambours, des artistes invités et des soldats de la Garde de cérémonie. Il s’agit d’une représentation ayant lieu à Ottawa, la capitale nationale, et qui attire des milliers de spectateurs depuis ses débuts en 1997.

Dates et heures

19h00, sur la Colline du Parlement.
Du 19 au 21 juillet 2018.

Pratique générale le 18 juillet 2018, à 19h00.

Les origines de Fortissimo : Retraite et appel du soir

Auparavant, les soldats exécutaient deux exercices chaque soir, et Fortissimo est fondé sur ceux‑ci.

Le premier exercice avait lieu au crépuscule lorsque les soldats tiraient le coup de canon de la retraite. Ils se retranchaient dans des villes ou des camps fortifiés, verrouillaient les barrières et abaissaient le drapeau pour la nuit, au coucher du soleil alors que la nuit tombait. C’est ce qu’on appelait la retraite. À l’origine, l’appel de l’exercice se faisait au tambour; aujourd’hui encore, on continue d’appeler cet exercice « battre la retraite ».

Le deuxième exercice avait lieu au crépuscule, ou presque, au quart de nuit. Les soldats effectuaient des rondes auprès des sentinelles (au moyen d’appel au tambour ou à la trompette pour annoncer que les sentinelles du « premier poste » et du « dernier poste » étaient en place). Les tambours battaient alors l’avertissement pour tous de retourner dans leur caserne. Souvent, la musique interprétait des airs populaires, un hymne du soir et enfin, l’hymne national. C’est ce qui a fini par être appelé le « tattoo ».

L’expression serait dérivée du flamand « die den tap toe », qui signifie « fermer les robinets ». On pense que l’expression viendrait des campagnes menées en Europe vers la fin du XVIIe siècle et au XVIIIe siècle. À l’époque, les tambours battaient pour indiquer aux aubergistes de cesser de servir de la bière aux clients et aux soldats qu’il était temps d’arrêter de boire et de se rassembler une dernière fois avant de se retirer dans leurs quartiers.

Date de modification :