Centre de doctrine et d'instruction de l'Armée canadienne (CDIAC)

MISSION:Prêts
Ressources à portée de la main

Notre Mission

Contribuer au développement intellectuel relié à la guerre terrestre et diriger l’instruction sur les opérations terrestres pour l’Armée  et les Forces armées canadiennes

Commandant

Commandant

Major-général Simon Hetherington

Sergent Major

Sergent Major Adjudant-chef  D.C. Tofts

Adjudant-chef D.C. Tofts

Unités

Le Centre de doctrine et d'instruction de l'Armée canadienne (CDIAC) comprend différentes unités, principalement situées à Kingston, en Ontario :

 

Le Centre de doctrine et d'instruction de l'Armée canadienne comprend également le Centre d’instruction au combat (CIC), une formation qui a des unités au sein du Groupe de soutien de la 5e Division du Canada à Gagetown (Nouveau-Brunswick), la 8e Escadre Trenton, en Ontario, et le Centre canadien d’entraînement aux manœuvres (CCEM) à Wainwright, en Alberta.

Liens conexes

Quartier général du Centre de la doctrine et de l’instruction de l’Armée canadienne

Le Centre de doctrine et d’instruction de l’Armée canadienne (CDIAC) est une formation de l’Armée canadienne. Son quartier général est situé à la Base des Forces canadiennes Kingston, en Ontario, et gère les quelque 2800 membres de la formation responsable de la supervision, de l’intégration, de la dotation et de la prestation de l’instruction sur les opérations terrestres au Centre d’instruction au combat, au Centre canadien d’entraînement aux manœuvres et au Collège de commandement et d’état-major de l’Armée canadienne, ainsi que dans les divisions de l’Armée canadienne aux quatre coins du pays. Le QG synchronise et coordonne la prestation de l’instruction dans le cadre de fonctions d’état-major normales : gestion du personnel, logistique, communications, finances, planification des activités, opérations, environnement, sécurité, gestion du rendement et affaires publiques.

Centre de formation pour le soutien de la paix (CFSP)

Le Centre de formation pour le soutien de a paix est le centre d’excellence des Forces armées canadiennes (FAC) en matière d’instruction sur les opérations de soutien de la paix (OSP). En garnison à Kingston, le Centre de formation pour le soutien de a paix donne sur place chaque année l’instruction à plus de 1000 militaires et membres du personnel du gouvernement du Canada préalablement à leur déploiement dans le cadre d’opérations. Chaque année, des instructeurs du Centre de formation pour le soutien de a paix sont également détachés pour donner, ailleurs qu’à Kingston, de l’instruction axée sur la mission à des milliers de membres de contingents et de forces opérationnelles des Forces armées canadiennes. Au fil des ans, le Centre de formation pour le soutien de a paix est également devenu le centre d’excellence de l’Armée canadienne en matière d’opérations d’information (info ops) et offre l’instruction élémentaire aux militaires désignés des Forces armées canadiennes qui participent aux activités de coopération civilo-militaires (COCIM) et des opérations psychologiques (OPSPSY).

Collège de commandement et d’état‑major de l'Armée canadienne (CCEMAC)

Le Collège de commandement et d’état‑major de l'Armée canadienne  est chargé de développer chez les officiers de l’Armée la capacité de remplir en temps de guerre des fonctions de commandement et d’état-major. Parmi les cours actuellement offerts par le Collège ou sous ses auspices, notons le cours sur les opérations de l’Armée (COA), le cours sur les opérations de l’Armée de la Première réserve, et le cours de commandant d’unité.

Centre de doctrine de l’Armée (CDA)

Le Centre de doctrine de l’Armée fournit une doctrine pertinente en temps opportun, complémentaire à la doctrine interarmées et alliée, à titre de fondement intellectuel pour les opérations terrestres et le développement de la force au sein de l’Armée canadienne. Autorité en matière de doctrine de l’Armée canadienne, il passe en revue et élabore des manuels de doctrine, coordonne la production de manuels de tactiques, techniques et procédures (TTP), fournit à l’Armée canadienne des conseils sur le développement de la doctrine interarmées, favorise l’interopérabilité de l’Armée par la participation à des programmes internationaux (OTAN et ABCANZ), coordonne l’établissement de la terminologie de l’Armée et contribue aux projets de développement des capacités de l’Armée. Le CDA dirige également le Bureau d’édition de l'Armée canadienne, une organisation qui s’occupe de la production de publications, de l’ébauche définitive jusqu’à la diffusion du produit fini pour le compte de l’Armée canadienne.

Centre des leçons retenues de l’Armée (CLRA)

Le Centre des leçons retenues de l’Armée est le centre d’excellence de l’Armée canadienne (AC) en matière de leçons retenues (LR) et du processus des leçons retenues de l’Armée (PLRA), ainsi que le coordonnateur de la communauté de pratique (CdP) des LR de l’AC. Grâce au PLRA, la CdP LR aide les commandants de l’AC à des fins de planification et de communication des expériences tirées des opérations et de l’instruction en vue d’améliorer le rendement institutionnel. Le CLRA et la CdP permettent la création de liens en matière de LR au sein de l’AC, du MDN et des FAC, entre eux, et avec nos partenaires de mission.

Centre de simulation de l’Armée canadienne (CSAC)

Le Centre de simulation de l’Armée canadienne fournit les capacités voulues de l’environnement synthétique à l’appui des opérations terrestres, de l’instruction et de l’élaboration de concepts. Il s’agit d’une organisation de soutien pour l’AC, les FAC, l’ARC et d’autres ministères, entre autres. Le CSAC est situé à Kingston, tandis que les centres de simulation des divisions et du CIC se trouvent à Edmonton (centre de simulation de la 3 Div CA), à Petawawa (centre de simulation de la 4 Div CA), à Valcartier (centre de simulation de la 2 Div CA) et à Gagetown (centre de simulation du CIC). Le CSAC fournit du soutien pour le niveau de préparation élevé de l’état-major et du commandement de niveau 6/7, le COAT, le COAT P rés, les exercices interarmées, l’expérimentation et d’autres ministères. Il s’agit du centre d’instruction sur le soutien au combat/laboratoire de combat, ainsi que du centre d’excellence en matière de simulation constructive, à titre d’autorité technique contractuelle. Il emploie des militaires et des entrepreneurs indépendants, qui relèvent du chef du CSAC. Nous menons des activités de simulation constructive financées par le CDIAC conformément à la directive du DSOR. Nous appuyons également l’instruction collective de base de niveau 2 à 6 par l’entremise du centre d’instruction sur le soutien au combat.

Centre de formation des Forces armées canadiennes dans l’Arctique (CFFACA)

Le Centre de formation des Forces armées canadiennes dans l'Arctique est situé dans un bâtiment appartenant à Ressources naturelles Canada à Resolute Bay (Nunavut). Les Forces armées canadiennes y mènent l’instruction collective et individuelle visant à confirmer que leur personnel est capable d’effectuer les tâches assignées dans un environnement arctique exigeant. 

Centre canadien d’entraînement aux manœuvres (CCEM)

Le Centre canadien d'entraînement aux manoeuvres est un centre d’entraînement national qui élabore et mène l’entraînement touchant les opérations dans l’ensemble du spectre, et ce, dans un environnement opérationnel contemporain. Le Centre canadien d'entraînement aux manoeuvres  dispose de la technologie de simulation d’effets des armes, d’une infrastructure urbaine construite spécialement pour l’entraînement, de la présence de joueurs représentant des civils et des forces d’opposition (OPFOR) permanentes qui permettent aux membres de la chaîne de commandement de confirmer la capacité de l’Armée canadienne de mener des opérations nationales et internationales. Grâce au cadre d’instructeurs observateurs/contrôleurs, le Centre canadien d'entraînement aux manoeuvres  fait en sorte que commandants et soldats peuvent tirer le maximum de l’entraînement qui y est offert. Faute de déploiement réel, le Centre canadien d'entraînement aux manoeuvres  reproduit de façon très réaliste et dynamique des situations opérationnelles possibles, allant jusqu’à la simulation de combats à double action.

Centre d’instruction au combat (CIC)

Le Centre d'instruction au combat est le centre d’excellence de l’instruction individuelle de l’Armée. Le Centre comprend l’Unité d'essais et d'évaluations de l’Armée canadienne, l’École d’artillerie, l’École d’infanterie, l’École de la tactique et l’École de l’arme blindée. Le Centre d'instruction supérieure en guerre terrestre des Forces canadiennes (CISGTFC) fait également partie du Centre d'instruction au combat. Le Centre d'instruction supérieure en guerre terrestre des Forces canadiennes est en garnison à la 8e Escadre, à Trenton (Ont.) et donne les cours liés au parachutisme, les cours de livraison par des moyens aériens, les cours avancés de guerre en hiver, d’opérations en montagne, de rappel, d’éclaireur-patrouilleur et tous les cours de qualification des arrimeurs de parachutes.L’École du génie électrique et mécanique des Forces canadiennes à la Base des Forces canadiennes Borden; l’École de l'électronique et des communications des Forces canadiennes à la Base des Forces canadiennes Kingston; et l'École du génie militaire des Forces canadiennes du Groupe de soutien de la 5e Division du Canada à Gagetown font également partie du Centre d'instruction au combat .

Conclusion

L’instruction est le processus en vertu duquel soldats et matériels sont moulés avec le temps en des unités et des formations prêtes au combat. Un tel processus exige un Centre d’instruction de l’Armée efficace et efficient qui fait en sorte que tous les éléments de la force atteignent le potentiel de combat et le niveau de préparation nécessaire.

Voilà la raison d’être du Centre de la doctrine et de l’instruction de l’Armée canadienne .

Date de modification :