Centre d’instruction au combat

Le Centre d’instruction au combat recourt à des technologies de pointe pour améliorer l’instruction des soldats et la formation en leadership. En termes de complexité, ces dispositifs vont des systèmes de simulation jusqu’aux simulateurs de véhicule et d’armes individuels.

Les écoles du Centre d’instruction au combat donnent plus de 600 cours et reçoivent tous les ans, en moyenne, entre 15 000 et 19 000 stagiaires de la Force régulière et de la Force de réserve.

Le Centre d’instruction et de doctrine de l’Armée canadienne a son quartier général à la Base de soutien de la 5e Division du Canada Gagetown, à Oromocto (N.‑B.), et il compte huit écoles et deux unités :

  • l’École du Corps blindé royal canadien;
  • l’École du Régiment royal de l’Artillerie canadienne;
  • l’École d’infanterie;
  • l’École de la tactique;
  • l’École du génie militaire des Forces canadiennes;
  • l’Unité d’essais et d’évaluations de l’Armée canadienne;
  • le Quartier général du Centre d’instruction au combat;
  • le Centre d’instruction supérieure en guerre terrestre de l’Armée canadienne (Trenton [ON]);
  • l’École du génie électrique et mécanique royal canadien (Borden [ON]);
  • l’École d’électronique et des communications des Forces canadiennes (Kingston [ON]).

Plus de 2 000 membres de la Force régulière, de la Première réserve et des civils contribuent à faire du Centre d’instruction au combat une vraie organisation apprenante, qui offre une instruction pertinente, crédible, réaliste, exigeante et sécuritaire qui répond aux besoins des Forces armées canadiennes.

Mission du CIC

Soutenir l’état de préparation et la modernisation des Forces armées canadiennes, par la tenue d’une instruction individuelle des FAC et de l’Armée canadienne, la préservation des normes régissant l’instruction individuelle et le maintien des responsabilités assignées du « centre d’excellence ».

École du Corps blindé royal canadien (ECBRC)

La mission de l’École du Corps blindé royal canadien est de soutenir l’état de préparation et la modernisation des FAC, de l’Armée canadienne et du Corps blindé grâce à l’instruction individuelle, au maintien des normes d’instruction individuelle et au respect de ses responsabilités attribuées.

École du Régiment royal de l’Artillerie canadienne (ERRAC)

La mission de l’École du Régiment royal de l’Artillerie canadienne est de planifier, donner, appuyer et évaluer l’instruction individuelle de l’artillerie de même que l’instruction individuelle connexe de maintenance, tout en assumant les responsabilités de centre d’excellence pour ce qui est de l’appui des besoins opérationnels des forces en campagne.

École d’infanterie

La mission de l’École d’infanterie est de donner une instruction pertinente de grande qualité à tous les officiers des opérations terrestres, les chefs de l’infanterie, ainsi qu’une formation spécialisée pour les chefs de l’infanterie/des armes de combat afin de les préparer à diriger des soldats canadiens lors d’opérations terrestres, y compris au combat.

École de la tactique

L’École de la tactique doit appuyer l’instruction et l’éducation du personnel de l’Armée canadienne et des FAC en fournissant des cours structurés, du soutien à l’apprentissage, de l’expertise en matière de lutte contre les dispositifs explosifs de circonstance et toute autre expertise.

Unité d’essais et d’évaluations de l’Armée canadienne (UEEAC)

La mission de l’Unité d’essais et d’évaluations consiste à fournir de l’expertise en matière d’essais spécialisés de la force terrestre ainsi qu’une capacité unique de mise à l’essai au Chef d’état-major de l’Armée canadienne et à d’autres organismes des FAC, en effectuant des évaluations et des essais impartiaux du nouvel équipement ou de l’équipement modifié afin de veiller à ce qu’on tienne compte des préoccupations et recommandations à caractère opérationnel des soldats.

Centre d’instruction supérieure en guerre terrestre de l’Armée canadienne (CISGTAC)

Situé à la 8e Escadre Trenton (Ontario), le Centre d’instruction supérieure en guerre de l’Armée canadienne a pour mission d’appuyer la mise sur pied et le déploiement de forces de combat en offrant de l’instruction et du soutien aux effectifs des FAC appelés à servir dans des milieux terrestres complexes et des opérations interarmées uniques, tout en offrant les services d’un dépôt de parachutes aux FAC.

École du génie militaire des Forces canadiennes (EGMFC)

L’École du génie militaire des Forces canadiennes fournit l’instruction individuelle et les compétences du génie qui constituent les fondements durables sur lesquels les ingénieurs militaires canadiens s’appuient pour aider les troupes amies à vivre, à se déplacer et à combattre dans l’ensemble du spectre des opérations des FAC.

École du Génie électrique et mécanique royal canadien (EGEMRC)

Située à la BFC Borden (Ontario), l’École du Génie électrique et mécanique royal canadien a pour mission de former les techniciens et officiers en génie électrique et mécanique, ainsi que le personnel militaire et civil désigné, pour le compte des FAC, en concevant, dirigeant et donnant une formation de pointe portant sur le maintien de l’équipement terrestre des FAC.

École d’électronique et des communications des Forces canadiennes (EECFC)

Située à la BFC Kingston (Ontario), l’École d’électronique et des communications des Forces canadiennes formera et éduquera les militaires du rang en ce qui concerne l’art, la science et la tactique entourant l’exécution d’opérations en réseau dans l’espace de combat électromagnétique, afin d’appuyer la mise sur pied de capacités de systèmes de communications et d’information terrestres pour les forces interarmées nationales et expéditionnaires.

Contactez-nous

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :
Capitaine Ian D.J. McIntyre, officier des affaires publiques
Quartier général du Centre d’instruction au combat
Téléphone : (506) 422‑3143
Télécopieur : (506) 422‑1209
Portable : (506) 260‑3640
Courriel : Ian.McIntyre@forces.gc.ca

Date de modification :