Brigadier-général S.M. Cadden, CD

Brigadier-général S.M. Cadden

Commandant - 4e Division du Canada et de la Force opérationnelle interarmées (Centre)

Le brigadier-général Stephen Cadden s’enrôle dans les Forces armées canadiennes en 1984. Il entre au Collège militaire royal de Saint-Jean et obtient son diplôme en 1989, après quoi il est affecté à Lahr, en Allemagne, au sein du 8th Canadian Hussars (Princess Louise's), où il agit à titre de chef d’équipage de char de combat et de chef de troupe de reconnaissance. Il assume ensuite les fonctions de commandant d’escadron, de commandant et de colonel régimentaire au sein du Royal Canadian Dragoons. Il prend part à des missions en Allemagne et en Jamaïque, ainsi qu’à des déploiements opérationnels en Afghanistan (liaison de la FIAS à la FOIM 76) et en Haïti (chef d’état-major, composante militaire de la Mission des Nations Unies pour la Stabilisation en Haïti (MINUSTAH)). À l’échelle nationale, il participe aux efforts de secours des Forces armées canadiennes durant la tempête de verglas de 1998, aux Sommets du G8 et du G20 en 2010 et à diverses opérations en Ontario.

Le Bgén possède les compétences requises pour commander les chars de combat principaux Leopard C1 et C2, ainsi que le Lynx, le M113, le VBL et le véhicule de reconnaissance Coyote. Les fonctions qu'il occupe à l'extérieur du régiment comprennent celles d'officier d'administration du personnel de la Base des Forces canadiennes Petawawa, de commandant d'escadron au Collège militaire royal du Canada, de chef d’état major de la 4e Division du Canada, de commandant de la Base des Forces canadiennes Kingston et de membre de l’état major (à deux reprises) du QG de l’Armée canadienne [à titre de Directeur – Planification stratégique (Opérations terrestres) 4 et de CEM de la stratégie de l’Armée]. Il occupe également le poste de directeur du Corps blindé royal canadien et est actuellement officier supérieur de l’arme blindé de l’Armée canadienne.

Le Bgén Cadden est titulaire d’un baccalauréat ès arts en études militaires et stratégiques, d’une maîtrise en études de la défense et d’une maîtrise ès arts en politique de sécurité militaire et de défense. En 2009, il réussit le programme de sécurité nationale du Collège des Forces canadiennes à Toronto. Le 6 juillet 2016, il assume le commandement de la 4e Division du Canada.

Date de modification :