37e Bataillon des services

   

Liens connexes

Réserve de l'Armée

Graphique : Joanna Gajdicar

Joignez notre équipe

N’hésitez pas à nous téléphoner pour obtenir plus d’information. Nous nous ferons un plaisir d’étudier votre Curriculum Vitae et de vous faire visiter notre unité.

Le recruteur de notre équipe

31e Groupe de soutien avancé
Téléphone : 877-546-2769, appuyez sur 7

36e Groupe de soutien avancé
Téléphone : 877-546-2769, appuyez sur 9


Ou 

Téléphone: 1-800-856-8488
Trouvez un centre de recrutement près de vous. 

Entraînement

Nous nous entrainons de septembre à juin les jeudis soirs (19 h à 22 h), ainsi qu’une fin de semaine par mois.

Métiers dans notre unité

Équipement

 

Qui nous sommes

Le 37e Bataillon des services assure des services de soutien en matière d’approvisionnement, de transport et de maintenance aux unités du 37e Groupe-brigade du Canada et fournit des soldats qualifiés en renfort aux unités de la Force régulière au besoin. Le Bataillon a également pour mission de former un peloton de soutien mixte à court préavis en réponse à un besoin opérationnel engendré par une opération nationale.

Avantages de l’enrôlement

Lorsque vous vous joignez à notre unité, vous recevrez une rémunération concurrentielle pour votre travail à temps partiel ou à temps plein. Vous êtes également admissible pour une formation en cours d’emploi qui pourrait vous être utile dans votre vie civile. Aussi, il y a des avantages médicaux, dentaires et éducatifs qui sont offerts aux réservistes de l’Armée.

Voici les détails :

Équipe de commandement

  • Commndant : Lieutenant-colonel Shawn McLean
  • Sergent-major : Adjudant-chef Leigh Vey

Contactez-nous

Terre-Neuve-et-Labrador

37e Bataillon des services
Bâtiment 312 Pleasantville
312 Charter Avenue
St. John's, NL A1C 6B5

Téléphone: 709-570-4610

Nouveau-Brunswick

31e Groupe de soutien avancé
Manège militaire Barrack Green
60 Broadview Avenue
Saint John, NB E2L 5C5

Téléphone: 506-637-7715

Nouvelles

Le brigadier-général J.J.M.J. (Jocelyn) Paul,

Comprendre l’identité : discussion avec le brigadier général Jocelyn Paul

Ottawa (Ontario) — Être un Autochtone membre de l’Armée canadienne a offert bien des avantages à l’un des officiers les plus hauts gradés du Canada.
Le 23 mai 2018

Le nouvel insigne de la Groupe de soutien de la 5e Division du Canada

Nouvel identifiant visuel pour la Formation de soutien de la Base de soutien de la 5e Division du Canada Gagetown

Gagetown  (Nouveau-Brunswick) — Un nouvel identificateur visuel pour le Groupe de soutien de la 5e Division du Canada (GS 5 Div CA) a été dévoilé le 9 mai 2018 lors du dîner du gala du 60e anniversaire de la 5e Base de soutien de la Division du Canada à Gagetown.
Le 10 mai 2018

des militaires du 4e Régiment d’artillerie

À la recherche de réservistes pour « combler les lacunes » à Gagetown

Oromocto (Nouveau-Brunswick) — Les membres de la Réserve de l’Armée canadienne (AC) servent peut-être à temps partiel, mais les officiers d’un des centres les plus affairés de l’Armée affirment que leur aide est à la fois vraiment nécessaire et très précieuse.
Le 27 avril 2018

Voir d'autres nouvelles

Notre histoire

Le 37e Bataillon des services est devenu une unité des Forces armées canadiennes le 30 mars 2012. L’unité a été formée par la fusion de l’ancien 31e Bataillon des services (Saint John), situé à Saint John, au Nouveau-Brunswick, et de l’ancien 36e Bataillon des services (Terre‑Neuve), situé à St. John’s, à Terre-Neuve-et-Labrador.

Le 31e Bataillon des services (Saint John) a été formé en 1968 et comportait des éléments du Corps royal de l'intendance de l'Armée canadienne (RCASC), du Corps de santé royal canadien (4e Compagnie CSRC), du Corps dentaire royal canadien (CDRC), de la Trésorerie militaire royale canadienne (TMRC), du Corps royal canadien des magasins militaires (CRCMM), du Corps royal canadien des ingénieurs électriciens et mécaniciens (CRCIEM), du Corps de prévôté canadien (CProC) et du Service féminin de l'Armée canadienne (CWAC) qui étaient situés à Saint-Jean à cette époque. Au moment de sa formation, il a été nommé Bataillon des services de Saint-Jean. En 1973, il a été rebaptisé « 31e Bataillon des services (Saint John) ». Le premier commandant de l’unité était le lieutenant-colonel Ron Doucet, le dernier, le lieutenant‑colonel David Morgan.

Le bataillon a fourni du personnel pour les déploiements en Afghanistan, au Cambodge, à Chypre, au Darfour, au plateau du Golan, en Iran, en Sierra Leone, au Rwanda et dans l'ancienne Yougoslavie. Les membres du bataillon ont prêté main-forte lors de la Tempête du verglas en 1998, de l’écrasement du vol 111 de Swissair en 1998 et au lendemain de l’ouragan Igor en 2010.

Le 30 mars 2012, le 31e Bataillon des services (Saint John) a cessé d’exister en tant qu’unité indépendante et est devenu le 31e Groupe de soutien avancé du 37e Bataillon des services.

Le 36e Bataillon des services (Terre-Neuve) a été créé en juin 1968. Il a porté, jusqu’en août 1975, le nom de Newfoundland Militia Service Battalion. Les premiers militaires à joindre l’unité étaient des membres du Royal Newfoundland Regiment sélectionnés pour divers métiers de soutien logistique du combat. Le premier commandant était le lieutenant-colonel Alex Cowan, qui est plus tard devenu le commandant du district Terre-Neuve de la Milice. Le dernier commandant de l’unité était le lieutenant-colonel Christiaan Meulenkamp.

Le quartier général de l’unité se trouvait à l’origine à l’étage de l’aile sud du bâtiment 312 de Fort Pepperrell (Station des Forces canadiennes St. John’s). Les compagnies de transport, de maintenance et d'approvisionnement étaient logées dans le bâtiment 907, lui-même situé au coin sud-est de Fort Pepperrell. La compagnie d’administration de l’unité était située dans les régions du centre et de l’ouest de l’ile de Terre-Neuve et comptait du personnel et de l’équipement à Grand Falls, à Corner Brook et à Stephenville, co-localisés avec des éléments du Royal Newfoundland Regiment se trouvant à ces endroits.

Le 30 mars 2012, le 36e Bataillon des services (Terre-Neuve) a cessé d’exister en tant qu’unité indépendante et est devenu le 36e Groupe de soutien avancé du 37e Bataillon des services.

 En 2010, conformément à la directive stipulant que chacun des dix groupes-brigades de la Réserve de l’Armée ne devait avoir qu’un seul bataillon des services plutôt que les multiples bataillons des services existants, le 31e et le 36e Bataillons des services ont amorcé un processus de transformation qui a mené à leur fusion et à la création du 37e Bataillon des services, le 30 mars 2012.

Date de modification :