33e Régiment des transmissions

Identification de l'unité

Insigne du 33e Régiment des transmissions

 

Emplacement

Manège militaire Major EJG Holland VC
2100, route Walkley
Ottawa, ON  K1A 0K2

Réserve de l'Armée

Graphique : Joanna Gajdicar

Joignez notre équipe

Vous cherchez du travail à temps plein ou à temps partiel? Nous embauchons et offrons d'excellentes perspectives de carrière. N'hésitez pas à appeler ou envoyer un courriel à notre recruteur qui se fera un plaisir de répondre à vos questions et de vous indiquer comment vous adresser à notre régiment..

Le recruteur de notre équipe

Nom: Sergent Scheidl
Téléphone : 613-945-6638
Courriel : 33SigRegt.Recruiting@forces.gc.ca

Ou contactez

Téléphone: 1-800-856-8488
Trouvez un centre de recrutement près de vous. 

Entraînement

septembre à mai/juin:

  • vendredi soir
  • 19 h à 22 h
  • une fin de semaine par mois.

L'emploi d'été à plein temps est disponible de mai à août.

Qui nous sommes

Le 33e Régiment des transmissions est une unité des communications de la Réserve qui fait partie du 33e Groupe-brigade du Canada (33 GBC). Les membres de l’unité sont formés pour utiliser l’équipement électronique et l’équipement de communications militaires, notamment les radios et les systèmes mobiles de communication par satellite.

Le 33e Régiment des transmissions se spécialise dans les communications tactiques et stratégiques en recourant à des systèmes de transmission de la voix, à des systèmes électroniques et à des réseaux de télécommunications. Le mandat de l’unité consiste à assurer un appui individuel et collectif aux opérations des Forces canadiennes, tant au pays qu’à l’étranger. Beaucoup de militaires de l’unité ont participé à différentes missions de maintien de la paix de l’ONU et de l’OTAN partout dans le monde. L’unité assure aussi un soutien à la Réserve de l’Armée de terre en matière de communication. 

Avantages de l’enrôlement

Lorsque vous vous joignez à notre unité, vous recevrez une rémunération concurrentielle pour votre travail à temps partiel ou à temps plein. Vous êtes également admissible pour une formation en cours d’emploi qui pourrait vous être utile dans votre vie civile. Aussi, il y a des avantages médicaux, dentaires et éducatifs qui sont offerts aux réservistes de l’Armée.

Voici les détails :

Équipe de commandement

  • Commandant : Lieutenant-colonel Douglas Swinton, CD
  • Sergent-major : Adjudant‑chef James Newell, CD

Communiquez avec nous

33e Régiment des transmissions
Manège militaire Major EJG Holland VC
2100, route Walkley
Ottawa, ON  K1A 0K2

Téléphone : 613-991-1619

Nouvelles

Les Forces armées canadiennes et des Alliés parfont leurs compétences de combat interarmées dans le cadre de l’exercice assisté par ordinateur UNIFIED RESOLVE 2020

10 février 2020 – Kingston (Ont.) – Ministère de la Défense nationale/Forces armées canadiennes
Le 10 février 2020

Major Greg Frank

La fin de 37 ans de service soulignée par un dernier tir d’obus

Meaford (Ontario) — Par un frais après-midi d’octobre, le major (à la retraite) Greg Frank s’affairait à charger un obusier C3 de 105 mm. C’est une tâche qu’il a accomplie littéralement des milliers de fois au cours de sa carrière de 37 ans dans la Réserve de l’Armée canadienne. Toutefois, cette fois-ci était différente des autres : il s’agissait du tout dernier obus qu’il allait tirer de sa carrière.
Le 7 février 2020

De nouveaux membres des Queen’s Own Rifles of Canada, un régiment de la Réserve de l’Armée basé à Toronto, reçoivent des Pièces du Souvenir pour marquer le Jour du Souvenir.

Les pièces des Queen’s Own Rifles, un « devoir sacré » envers leurs morts au combat

Toronto (Ontario) — Une tradition vieille de 20 ans, qui permet d’honorer les militaires du Régiment morts au combat depuis 160 ans avec des Pièces du Souvenir, est encore en vigueur chez les Queen’s Own Rifles of Canada (QOR).
Le 26 novembre 2019

Voir d'autres nouvelles

Notre histoire

Les origines du 33e Régiment des transmissions remontent au 12 octobre 1922, date à laquelle le 3e Bataillon, Corps royal canadien des transmissions est constitué. En 1926, il est rebaptisé 3e Régiment divisionnaire des transmissions et est divisé en compagnies de transmissions pour les 1re et 2e Divisions du Canada lors de la Seconde Guerre mondiale. Après la guerre, il devient le 3e Régiment des transmissions jusqu’en 1970, moment où il est transféré au Commandement des communications des Forces canadiennes (autorisé le 1er avril 1965), sous le nom de 703e Régiment des communications. Son mandat consiste à former sur le plan opérationnel du personnel de communications devant appuyer la Force régulière dans l’accomplissement de ses tâches et de ses activités en temps de paix. Le 1er juin 1976, l’unité est renommée 763e Régiment des communications (Ottawa). Le 76e Groupe des communications nouvellement constitué prend, le 1er avril 1977, le commandement du 763e Régiment des communications, anciennement assuré par le 70e Groupe des communications. Le Régiment est logé au manège militaire de la maison Wallis, à Ottawa, et ses services de soutien sont fournis par la BFC Ottawa. À l’été 2010, il est renommé 33e Régiment des transmissions à la suite de son transfert au 33e Groupe-brigade du Canada (GBC).

Date de modification :