33e Régiment du génie de combat

Identification de l'unité

Insigne du 33e Régiment du génie de combat

UBIQUE

« Partout »

Endroit

Major EJG Holland VC Armoury
2100 Walkley Road
Ottawa, ON  K1G 3V3

_____

Leonforte Armoury
815 Taylor Creek Drive
Orleans, ON  K1C 1T1

Réserve de l'Armée

Graphique : Joanna Gajdicar

Joignez notre équipe

Vous cherchez du travail à temps plein ou à temps partiel? Nous embauchons et offrons d'excellentes perspectives de carrière. N'hésitez pas à appeler ou envoyer un courriel à notre recruteur qui se fera un plaisir de répondre à vos questions et de vous indiquer comment vous adresser à notre régiment.

Le recruteur de notre équipe

Nom : Sergent Roukoz
Téléphone : 613-795-3345
Courriel : 33CERRecruiting@forces.gc.ca

Ou contactez

Téléphone: 1-800-856-8488
Trouvez un centre de recrutement près de vous. 

Entraînement

septembre à juin:

  • mardi soir
  • 19 h à 22 h
  • une fin de semaine par mois.

L'emploi d'été à plein temps est disponible de mai à août.

Qui nous sommes

Le 33e Régiment du génie de combat (33 RGC) est une unité de la Réserve établie à Ottawa qui donne l’instruction spécialisée de sapeur de combat. Basé au manège militaire Major E.J.G. Holland VC, le Régiment fait partie du 33e Groupe-brigade du Canada, une formation de la Première réserve des Forces canadiennes.

Les sapeurs de combat sont des membres importants des Forces canadiennes. Ils sont des soldats formés pour utiliser des outils spécialisés qui leur permettent d’aider les forces amies tout en empêchant l’ennemi de se déplacer et d’avoir l’avantage. À l’aide d’outils mécaniques, manuels, hydrauliques, électriques et à essence, les sapeurs de combat peuvent construire des ponts, des postes d’observation, des routes ainsi que de nombreuses autres structures militaires.

Les sapeurs de combat appuient les opérations des Forces canadiennes en cartographiant des emplacements propices au déplacement des forces amies, en évaluant si différents terrains permettraient la construction, et en usant d’obstacles et de démolitions pour empêcher l’ennemi de se déplacer. Qu’il s’agisse d’utiliser des arbres pour bloquer la route aux ennemis ou de poser du fil barbelé concertina et des pieux en acier pour créer des barricades, les sapeurs de combat doivent être ingénieux et utiliser tout le matériel disponible afin d’accomplir leur tâche.

La responsabilité de calculer et de localiser des charges explosives est lourde de conséquences. Les sapeurs de combat reçoivent l’instruction de haut niveau qui les rend aptes à utiliser des explosifs pour détruire des constructions comme des caches de munition ennemies, des ponts et des routes.

Avantages de l’enrôlement

Lorsque vous vous joignez à notre unité, vous recevrez une rémunération concurrentielle pour votre travail à temps partiel ou à temps plein. Vous êtes également admissible pour une formation en cours d’emploi qui pourrait vous être utile dans votre vie civile. Aussi, il y a des avantages médicaux, dentaires et éducatifs qui sont offerts aux réservistes de l’Armée.

Voici les détails :

Équipe de commandement

  • Commandant : Lieutenant-colonel P. Kelly, CD
  • Sergent-major : Adjudan-chef G. Hunter, CD

Communiquez avec nous

Ottawa

33e Régiment du génie de combat
Major EJG Holland VC Armoury
2100 Rue Walkley
Ottawa, ON  K1G 3V3

Téléphone : 613-991-1533

Orléans

33e Régiment du génie de combat
Leonforte Armoury
815 Taylor Creek Drive
Orleans, ON  K1C 1T1

Téléphone : 613-841-3381

Nouvelles

Les Forces armées canadiennes et des Alliés parfont leurs compétences de combat interarmées dans le cadre de l’exercice assisté par ordinateur UNIFIED RESOLVE 2020

10 février 2020 – Kingston (Ont.) – Ministère de la Défense nationale/Forces armées canadiennes
Le 10 février 2020

Major Greg Frank

La fin de 37 ans de service soulignée par un dernier tir d’obus

Meaford (Ontario) — Par un frais après-midi d’octobre, le major (à la retraite) Greg Frank s’affairait à charger un obusier C3 de 105 mm. C’est une tâche qu’il a accomplie littéralement des milliers de fois au cours de sa carrière de 37 ans dans la Réserve de l’Armée canadienne. Toutefois, cette fois-ci était différente des autres : il s’agissait du tout dernier obus qu’il allait tirer de sa carrière.
Le 7 février 2020

De nouveaux membres des Queen’s Own Rifles of Canada, un régiment de la Réserve de l’Armée basé à Toronto, reçoivent des Pièces du Souvenir pour marquer le Jour du Souvenir.

Les pièces des Queen’s Own Rifles, un « devoir sacré » envers leurs morts au combat

Toronto (Ontario) — Une tradition vieille de 20 ans, qui permet d’honorer les militaires du Régiment morts au combat depuis 160 ans avec des Pièces du Souvenir, est encore en vigueur chez les Queen’s Own Rifles of Canada (QOR).
Le 26 novembre 2019

Voir d'autres nouvelles

Notre histoire

Le 33 RGC rend hommage à l’histoire du 3e Escadron de génie et du 5e Escadron de campagne, Corps royal du génie canadien (CRGC). Lors de sa création, le 1er juillet 1902, le 3e Escadron de génie s’appelle la « Ottawa Company of Engineers » (Compagnie du génie d’Ottawa). Durant ses premières années d’existence, l’unité aide la ville d’Ottawa à résoudre plusieurs situations d’urgence et à organiser des cérémonies publiques. Pendant la Première Guerre mondiale, 181 membres de l’unité reçoivent un total de 26 décorations pour leur service au sein d’unités du Corps expéditionnaire canadien. La compagnie passe la guerre à former des officiers du génie.

Lorsque la Seconde Guerre mondiale éclate, la 3e Compagnie de campagne, CRGC est mobilisée en tant qu’élément du génie de la 1re Division du Canada et s’embarque pour l’Écosse. Une compagnie de réserve demeure à Ottawa.

Lire la suite de notre histoire.

Date de modification :