20e Régiment d’artillerie de campagne, Artillerie royale canadienne (ARC)

Identification de l'unité

ensign d'artillery

UBIQUE

 Partout

QUO FAS ET GLORIA DUCUNT

Là où mènent le devoir et la gloire

Emplacement

Edmonton

Quartier général et 61e Batterie de campagne
Manège militaire lieutenant‑colonel Philip Debney
8403, route Roper
Edmonton, AB  T6E 6T5

_____

Red Deer

78e Batterie de campagne
Manège militaire Cormack
4402, 55e rue
Red Deer, AB  T4N 2H1

Réserve de l'Armée

Graphique : Joanna Gajdicar

Joignez notre équipe

Vous cherchez du travail à temps plein ou à temps partiel? Nous embauchons et offrons d'excellentes perspectives de carrière. N'hésitez pas à appeler ou envoyer un courriel à notre recruteur qui se fera un plaisir de répondre à vos questions et de vous indiquer comment vous adresser à notre régiment.

Le recruteur de notre équipe

Edmonton
Téléphone : 780‑973‑4011, Ext. 2839
Courriel : 41CBG.Recruiting.Edm@forces.gc.ca

Red Deer

41CBG.Recruiting.RD@forces.gc.ca

Ou contactez

Téléphone: 1-800-856-8488
Trouvez un centre de recrutement près de vous. 

Entraînement

septembre à juin:

  • mercredi soir
  • 19 h à 22 h
  • une fin de semaine par mois.

L'emploi d'été à plein temps est disponible de mai à août.

Qui nous sommes

Le 20e Régiment d’artillerie de campagne, Artillerie royale canadienne (ARC), est un régiment d’artillerie de campagne de la Première réserve des Forces canadiennes. Il compte deux batteries de campagne :

  • la 61e Batterie de campagne, ARC (à Edmonton, en Alb)
  • la 78e Batterie de campagne, ARC (à Red Deer, en Alb.).

Nous sommes fiers de notre unicité et de la polyvalence de notre unité. Il existe de nombreuses possibilités de spécialisations dans les nombreuses branches de l’Artillerie.

Avantages de l’enrôlement

Lorsque vous vous joignez à notre unité, vous recevrez une rémunération concurrentielle pour votre travail à temps partiel ou à temps plein. Vous êtes également admissible pour une formation en cours d’emploi qui pourrait vous être utile dans votre vie civile. Aussi, il y a des avantages médicaux, dentaires et éducatifs qui sont offerts aux réservistes de l’Armée.

Voici les détails :

Équipe de commandement

  • Commandant : Lieutenant-colonel Jason Snider
  • Sergent-major régimentaire : Adjudant-chef Darren Baker, CD

Contactez-nous

Edmonton

Quartier général et 61e Batterie de campagne
Manège militaire lieutenant‑colonel Philip Debney
8403, route Roper
Edmonton, AB  T6E 6T5

Téléphone : 780-973-4011, Ext. 2799
Courriel : Darren.McKernan@force.gc.ca

Red Deer

78e Batterie de campagne
Manège militaire Cormack
4402, 55e rue
Red Deer, AB  T4N 2H1

Nouvelles

Des parents du défunt major Vern Taskey se sont joints à des membres du 1er Bataillon des services

Le 1er Bataillon des services salue les aviateurs de l’Armée

Edmonton (Alberta) — Un uniforme historique est en montre au quartier général d’une unité de la logistique de l’Armée canadienne, à titre de rappel d’une époque révolue, où les membres de l’Armée pouvaient obtenir un brevet de pilote.
Le 17 avril 2020

Chuck LaRocque et l’artilleur Kyle Timm

Quatre-vingt-dix secondes, 50 000 $ : le Musée de l’Artillerie remporte des médailles à l’enchère

Shilo (Manitoba) — Ce n’était pas Noël, mais Andrew Oakden, directeur du Musée de l’Artillerie royale canadienne (ARC), a reçu un cadeau spécial : des médailles portées par le légendaire officier d’artillerie, le major-général Tom Strange.
Le 21 février 2020

L’allumage du Qulliq

Ottawa accueille une héroïne de chez nous

Ottawa, en Ontario — Qapik Attagutsiak, une ainée inuite, a été reconnue en tant qu’héroïne de chez nous de Parcs Canada au Musée canadien de l’histoire. On a rendu hommage à l’ainée qui amassait des os dans l’Arctique canadien pendant la Deuxième Guerre mondiale. Les os étaient ensuite envoyés dans le sud du Canada pour faire des munitions, de l’engrais et de la colle d’aéronef en appui aux efforts de guerre du Canada. 
Le 4 février 2020

Voir d'autres nouvelles

Notre histoire

Nos membres sont toujours prêts à participer à des opérations nationales et internationales, à court préavis, en compagnie de la Force régulière. Les racines du 20e Régiment d’artillerie de campagne, Artillerie royale canadienne remontent au 2 février 1920. Depuis, le Régiment a pris part à la Seconde Guerre mondiale et il est intervenu en Corée, en Bosnie‑Herzégovine, en ex‑Yougoslavie et en Afghanistan. (Plus de détails ci‑dessous)

L’Artillerie canadienne et l’Artillerie de la Garnison constituaient des désignations de la Milice active non permanente au 1er janvier 1914. Après les campagnes de la Première Guerre mondiale, le 20e Régiment d’artillerie de campagne a officiellement été mis sur pied sous le nom de 5e Brigade de la 1re Artillerie divisionnaire du Canada, le 2 février 1920. Avant la Deuxième Guerre mondiale, l’Artillerie canadienne et l’Artillerie de la Garnison ont été désignées Artillerie royale canadienne (ARC) le 3 juin 1935. En plus de servir à l’étranger dans le cadre d’une campagne européenne exhaustive, le 20e Régiment d’artillerie de campagne a également participé à la défense côtière du Canada durant la Deuxième Guerre mondiale. Les membres du 20e Régiment ont également prêté main‑forte aux régiments d’artillerie de la Force régulière durant la guerre de Corée et plus récemment, pendant la guerre en Afghanistan.

Poursuivez la lecture : Historique du le 20e Régiment d’artillerie de campagne, Artillerie royale canadienne (ARC).

Date de modification :