2e Bataillon, The Royal Canadian Regiment - Histoire

Notre Histoire

Le 2e Bataillon, The Royal Canadian Regiment (2 RCR), est un bataillon d'infanterie mécanisée qui relève du 2e Groupe-brigade mécanisé du Canada (2 GBMC) et qui est administré par le Secteur de l'Atlantique de la Force terrestre. À la BFC Gagetown, le 2 RCR est installé dans le casernement Gregg, ainsi baptisé en mémoire de Milton F. Gregg, récipiendaire de la Croix de Victoria. Le nom et l'emplacement du casernement rendent compte des solides liens historiques existant entre le Bataillon et la région de Fredericton.

Le Royal Canadian Regiment a des liens étroits avec la région de Fredericton depuis sa création en 1883, alors qu'il s'appelait Corps de l'école d'infanterie. On peut encore voir des vestiges de la toute première garnison originale à la Place des officiers, à Fredericton, où la compagnie A s'est installée à l'époque. En 1889, le 2e Bataillon (Services spéciaux) du Royal Canadian Regiment a été mobilisé pour servir en Afrique du Sud, dans la guerre des Boers. C'était la première fois qu'une unité de l'Armée canadienne était envoyée en dehors du Canada.

Pendant les deux Guerres mondiales, le Régiment a combattu dans le théâtre européen. Parmi les 54 inscriptions au drapeau méritées par des membres du Régiment, mentionnons celles d'Ypres, de la vallée de la Somme, d'Ortona et d'Apeldoorn. En 1945, la guerre à peine terminée en Europe, un deuxième bataillon a été créé pour servir auprès de la Force du Pacifique de l'Armée canadienne. Ce bataillon a été mobilisé et formé à Kingston (Ontario). En 1951, le 2 RCR a été reconstitué, cette fois pour servir avec la Force spéciale de l'Armée canadienne, en Corée. Au retour du Bataillon au Canada, en 1952, il a été envoyé à Soest (Allemagne de l'Ouest), dans le cadre de l'engagement pris par le Canada envers l'OTAN. Ensuite, jusqu'en 1970, l'unité a réparti son temps entre Soest et London (Ontario).

En 1970, le 2 RCR a déménagé dans ses installations actuelles, au casernement Gregg, dans le cadre d'une réduction des forces qui a entraîné la dissolution d'éléments du 1er Bataillon et du 2e Bataillon, soit le Black Watch (RHC), et leur absorption dans le 2 RCR. Le symbole le plus visible de cette intégration prend la forme du Corps de cornemuses du 2 RCR qui a célébré son 30e anniversaire en avril 2000 en publiant un cédérom musical qui a connu un grand succès.

Le 2 RCR est une unité de la Force régulière attribuée au Secteur de l'Atlantique de la Force terrestre, mais il maintient aussi une unité opérationnelle dans le 2e Groupe brigade mécanisé du Canada, à Petawawa. Aujourd'hui, le 2 RCR est un bataillon d'infanterie mécanisée muni du nouveau véhicule de transport de troupes blindé, le VBL III, des Forces canadiennes. Le Bataillon comprend trois compagnies de carabiniers, une compagnie de soutien au combat (un élément de commandement du Bataillon) et une compagnie de soutien logistique du combat. Comme c'est le seul bataillon d'infanterie de la Force régulière qui soit basé dans le Canada atlantique, ses soldats sont souvent appelés à appuyer des opérations régionales, y compris des interventions d'aide aux pénitenciers fédéraux, la recherche de personnes manquant à l'appel, ainsi que la participation à des cérémonies et à des gardes d'honneur. En outre, le 2 RCR déploie beaucoup d'efforts pour soutenir d'autres unités de la Base de soutien de la 5e Division du Canada Gagetown, des unités d'infanterie de la Réserve dans le Secteur de l'Atlantique de la Force terrestre et le mouvement des cadets de l'Armée de terre.

En raison des liens historiques existant entre le Royal Canadian Regiment et le Canada atlantique, plusieurs collectivités de la région ont décerné au Régiment un honneur traditionnel, soit le droit de cité. Mentionnons ici les villes de Fredericton, de Saint John, de Moncton, de Charlottetown, de Halifax et de St. John's. Ces liens sont en outre mis en lumière dans les écussons des compagnies du Bataillon. Chacun comprend un emblème tiré des armoiries d'une grande ville des provinces de l'Atlantique.

Au cours des dernières années, les soldats du 2 RCR sont partis en déploiement, aux fins de l'instruction et des opérations, dans de nombreux endroits différents : Chypre, la Bosnie, le Cambodge, la Croatie, la Macédoine, l'Érythrée, l'Afghanistan, Haïti, les Pays Bas, la Pologne, la Russie, le Royaume-Uni, les états-Unis, l'Arctique canadien et les Maritimes. Les soldats du 2e Bataillon, The Royal Canadian Regiment, ont fait honneur à l'uniforme des Forces canadiennes dans les années 1990 et ils continueront de servir le Canada, au pays et à l'étranger, au cours du nouveau millénaire.

Plus d'histoire sur 2e Bataillon, The Royal Canadian Regiment peut être trouvé sur le site Internet Histoire et patrimoine.

Date de modification :